Actualités Business

2014janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobre
2013janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2012janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2011janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2010janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2009janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2008janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2007janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2006janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2005janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2004janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2003janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2002novembredécembre

24 juin 2014   Actualités Business

Kaspersky Lab découvre un trojan prenant le contrôle à distance des mobiles Android et iOS via l’outil « légal » de HackingTeam

Kaspersky Lab, en partenariat avec Citizen Lab, révèle dans un rapport de recherche l’existence d’une infrastructure internationale servant à contrôler des implants malveillants du type RCS « Remote Control System » (Système de Contrôle à Distance).Dans le même temps, Kaspersky Lab a identifié des trojans mobiles jusque-là inconnus, fonctionnant aussi bien sous Android que sous iOS. Ces modules font partie de l’outil de spyware « légal » RCS, alias Galileo, développé par la société italienne HackingTeam.La liste des victimes recensées comprend des militants, des avocats des droits de l’homme, ainsi que des journalistes et des responsables politiques.Où se trouvent les infrastructures RCS ?Kaspersky Lab a employé différentes méthodes pour localiser les serveurs de commandes et de contrôle (C&C) de Galileo à travers le monde. Les experts de Kaspersky Lab se sont appuyés sur des indicateurs spéciaux et des données de connexion obtenues par la rétro-ingénierie d’échantillons existants. Ils sont parvenus à cartographier la présence de plus de 320 serveurs C&C RCS dans au moins une quarantaine de pays. La majorité de ces serveurs se trouvent aux Etats-Unis, au Kazakhstan, en Equateur, au Royaume-Uni et au Canada.« La présence de ces serveurs dans un pays ne signifie pas pour autant qu’ils sont utilisés par les

23 juin 2014   Actualités Business

Kaspersky Lab renforce son programme partenaire en France pour accompagner le développement de son offre aux entreprises

En début d’année, Kaspersky Lab a dévoilé sa nouvelle vision de la sécurité des entreprises, portée par une nouvelle stratégie et des solutions innovantes venant renforcer sa gamme professionnelle. Pour soutenir ses ambitions, Kaspersky Lab entend aujourd’hui développer son réseau partenaires et propose une approche personnalisée du marché des entreprises. Kaspersky Lab s’adapte aux besoins des partenaires, en fonction du type d’entreprises ciblées : Small Business, Mid Market, ou Grands Comptes. La société souhaite recruter près de 20% de partenaires spécialisés en plus au cours des 18 prochains mois. Les recrutements vont cibler 3 segments de partenaires : les sociétés d’audit et de consulting, les spécialistes de l’infrastructure et l’architecture virtualisée, et les PME/TPE.Adresser les besoins spécifiques des grandes entreprisesKaspersky Lab a dévoilé en avril dernier une gamme de services de « cybersecurity intelligence » à destination des grandes entreprises, afin de les aider à identifier les menaces, gérer les risques, optimiser la protection des Systèmes d’Informations, et préserver l’e-réputation des entreprises. Pour soutenir leur développement, Kaspersky Lab souhaite s’entourer de spécialistes du conseil en entreprise capables d’intégrer la sécurité informatique dans une approche globale.« Les grandes entreprises n’ont ni les moyens financiers, ni les moyens humains d’adresser chacun de leurs besoins de façon spécifique.

← Previous   |   Top Of Page   |   Next →

  PARTAGER