Spam

2014janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobre
2013janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2012janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2011janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2010janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2009janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2008janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2007janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2006janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2005janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2004janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2003janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2002novembredécembre

30 janv. 2013   Noticias de spam

Etat du spam en 2012 par Kaspersky Lab: Le spam a atteint son niveau le plus bas en 5 ans

Les faits marquantParmi les facteurs de baisse : montée en puissance des outils anti-spam et faible coût de la publicité sur les plates-formes légalesLa proportion d’e-mails accompagnés de pièces jointes malveillantes n’est qu’en léger recul, à 3,4%. L’éventail des différents sujets utilisés comme titres des e-mails malveillants a été impressionnant en 2012Répartition géographique des sources de spam : le classement a changé Le spam est une manifestation de la cybercriminalité :si le spam chute, les autres formes de malware, eux, sont en hausse, telles que les malwares sous androïdRueil-Malmaison, le 30 janvier 2013 – Selon les données de Kaspersky Lab, éditeur de solutions de sécurité informatique, la part du spam dans le trafic e-mail global n’a cessé de baisser tout au long de 2012, pour atteindre son niveau le plus bas en 5 ans. La moyenne sur l’année s’établit à 72,1%, soit 8,2 points de moins qu’en 2011. Il s’agit d’un recul prolongé et substantiel sans précédent. La principale raison de cette diminution des volumes de courriels indésirables tient au renforcement global de la protection antispam. Des filtres sont désormais en place sur la quasi-totalité des systèmes de messagerie, y compris gratuits. De même, de nombreuses messageries ont rendu obligatoires les signatures numériques

← Previous   |   Top Of Page   |   Next →

  PARTAGER