Versions d'essai gratuites piur particulliers
 Versions d'essai gratuites pour enterprise

Les réseaux sociaux : des aires de jeux virtuelles sur lesquelles les parents doivent garder un œil vigilant

19 juin 2013
Actualités Virus

Rueil-Malmaison, le 19 juin 2013 – Les vacances d’été arrivent à grands pas. Les enfants ne vont  pas seulement les passer à l’extérieur mais ils vont en profiter pour utiliser davantage Internet et ce sans surveillance d’adulte. Le web est une source d’informations et de connaissances utiles, mais utilisé sans restriction, il peut devenir un environnement dangereux pour les petits surfeurs du web. Kaspersky Lab met en garde les parents contre les diverses menaces, des virus, des fraudes sérieuses, sans parler du contenu non destiné aux yeux des enfants.

Les familles ont aujourd’hui tendance à posséder de plus en plus d’appareils donnant accès à Internet. Il n’a jamais été aussi facile pour les enfants de se connecter à Internet, alors  qu’il n’a jamais été aussi difficile de contrôler ce qu’ils y font. Selon une recherche de B2B International menée en avril 2013 pour le compte de Kaspersky Lab, chaque famille possède deux ou trois ordinateurs de bureau ou portables (la moyenne mondiale est de 2,5 appareils), un ou deux smartphones (1,4 en moyenne) et une tablette (0,7 en moyenne). Les enfants utilisent ces appareils, alors que l’utilisation des options de contrôle parental est loin d’être répandue.

Kaspersky Lab a analysé les informations contenues dans les modules de contrôle parental intégrés à ses produits de protection. Les résultats montrent que les ressources Internet potentiellement dangereuses les plus sollicitées par les enfants au cours des cinq premiers mois de 2013 sont :

• Les réseaux sociaux (31,26 %) ;
• Les sites web pornographiques et érotiques (16,83 %) ;
• Les sites de e-commerce (16,65 %) ;
• Les discussions instantanées et forums (8,09 %) ;
• Le courrier électronique en ligne (7,39 %) ; ressources contenant des logiciels illégaux (3,77 %) ;
• Les jeux occasionnels (3,19 %).

D’autres ressources inappropriées telles que des sites portant sur les armes ou les drogues, les sites de jeux de hasard, les systèmes de paiement électronique... représentaient environ 0,8 à 2 % des réactions des modules de contrôle parental.


Les sites web les plus populaires auprès des enfants de janvier à mai 2013

Les modules de contrôle parental ont enregistré plus de 52 millions de tentatives d’accès aux réseaux sociaux au cours du mois de mai 2013 et plus de 25 millions de tentatives d’accès à des sites pornographiques.

Les réseaux sociaux arrivent en tête alors que  la pornographie passe en seconde place mettant en évidence une évolution des usages auprès des enfants. Les sites d’e-commerce complètent le trio de tête. L’accès à ces sites demande aux parents une extrême prudence. Les enfants peuvent en effet être victime de faux sites d’e-commerce créées par des cybercriminels dans le but de les arnaquer et voler les coordonnées bancaires de leurs parents.

« Comme toujours, prévenir vaut mieux que guérir. C’est le principe que suit notre technologie de contrôle parental. Dans le monde moderne, l’accès à tout type d’informations n’a jamais été plus facile. Mais les enfants sont particulièrement vulnérables. Les outils permettant de protéger les enfants du contenu web inapproprié devraient donc devenir obligatoires. », a déclaré Fabrice Champion, Head of Support and Services France Maghreb chez Kaspersky Lab France. « Dans les produits de Kaspersky Lab, les fonctions de contrôle parental sont intégrées aux technologies de protection les plus récentes, afin que les utilisateurs reçoivent une solution complète permettant aux enfants une expérience en ligne sécurisée tout en empêchant les infections, attaques et autres menaces en ligne. »

Le contrôle parental des produits logiciels est pratique car il permet aux parents de protéger leurs enfants du contenu indésirable sans bloquer complètement l’accès au web. À l’aide d’outils simples, les parents peuvent configurer les fonctions de protection pour qu’elles correspondent à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. Le contrôle parental permet notamment aux parents de limiter l’accès à des sites et programmes spécifiques ou à Internet dans son ensemble. De même, les parents peuvent définir des horaires d’utilisation de l’ordinateur pour leurs enfants.

Le module de contrôle parental comprend une liste complète de fonctionnalités visant à protéger les enfants lorsqu’ils utilisent un ordinateur et sont en ligne. Ces fonctions sont disponibles dans les produits suivants de Kaspersky Lab :

Kaspersky Lab propose également des applications dédiées pour les smartphones et les tablettes, suite à leur immense popularité auprès des plus jeunes : Parental Control (Safe Browser) for iOS et Parental Control for Android.
Consulter la version complète de l’article « What are children doing online? » (Que font les enfants en ligne ?) sur securelist.com

  PARTAGER