Actualités

2014janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobre
2013janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2012janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2011janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2010janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2009janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2008janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2007janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2006janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2005janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2004janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2003janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
2002novembredécembre

01 juin 2013   Actualités Virus

Recrudescence des campagnes de phishing ciblées visant les utilisateurs Apple

Le nombre de spams contenant des liens vers des sites Web frauduleux est en augmentation, de même que les vols d’identifiants Apple et de numéros de cartes de crédit.Alors qu’en 2011 le réseau Kaspersky Security Network[1] avait enregistré en moyenne 1000 attaques de ce type par jour, la moyenne journalière atteint aujourd’hui 200 000. Pour visualiser l’intégralité de l’iconographie, rendez-vous surbit.ly/16L8gGm. Le succès attire souvent les contrefaçons, et Apple le découvre progressivement. Selon les informations rassemblées par Kaspersky Lab, le nombre d’attaques de phishing impliquant des répliques du site Web officiel de la marque, apple.com, a monté en flèche depuis le début de 2012. Depuis plusieurs mois, ces chiffres illustrent la recrudescence des tentatives d’appropriation frauduleuses des identifiants de comptes utilisateurs iCloud et iTunes ainsi que des numéros de cartes de crédit [2].On note cependant d’énormes fluctuations d’un jour à l’autre, les cybercriminels faisant clairement et précisément coïncider leurs attaques de phishing avec les campagnes marketing d’Apple. Ainsi, le 6 décembre 2012, immédiatement après l’ouverture de boutiques iTunes en Inde, Turquie, Russie, Afrique du Sud et dans 52 autres pays, Kaspersky Lab a détecté un record historique d’attaques de phishing visant des utilisateurs Apple : plus de 900 000 en une seule journée.Des e-mails sur-mesure pour piéger les utilisateurs Apple Les méthodes utilisées

30 mai 2013   Actualités Business

Le spam reprend sa marche en avant avec une part de 72.2% du trafic de messagerie selon Kaspersky Lab

Kaspersky Lab, dans son rapport trimestriel sur le spam dresse les constats suivants :Après une baisse en 2012 de 11%,  le spam augmente à nouveau de 0.1 pt avec 72.2% du trafic de messagerie sur le 1er trimestre 2013.Des escrocs prêts à exploiter tous les événements pour la création de spamsLa Corée du Sud fait son entrée au Top 3 des plus grands diffuseurs de spamKaspersky Lab, éditeur de solutions de sécurité informatique, dresse un bilan de la part du spam dans le trafic e-mail global. Celui-ci reprend sa marche en avant (+2.1% en avril) après une baisse significative en 2012 avec un niveau le plus bas depuis 5 ans.Spams et escroqueries : Pâques et Boston exploités Le calendrier et l’actualité sont propices à l’augmentation de spams et d’escroqueries à la  nigériane.  Les derniers en date ont exploité Pâques et les événements tragiques de Boston et du Texas. Les sites internet d’informations CNN et BBC ont été imités dans le but d’infiltrer l’ordinateur de leurs victimes en leur injectant des programmes malveillants. Pâques a également inspiré les escrocs avec la création de faux sites de loteries ou de faux mails de personnalités politiques tels que Barack Obama afin de soutirer de l’argent aux

28 mai 2013   Actualités Produits

57% des entreprises ne contrôlent pas les applications utilisées par leurs employés

Selon une enquête Européenne réalisée par Kaspersky Lab en  collaboration avec B2B International en novembre 2012, 57% des entreprises n'utilisent aucun outil spécifique pour le contrôle des applications.Pourtant, les cybercriminels rivalisent d'ingéniosité pour toucher les systèmes d'information des entreprises. Par exemple, faire passer un programme malveillant par une application courante, de sorte que lorsqu'un collaborateur tente de lancer celle-ci, c'est l'ensemble de l'infrastructure qui est infectée.Pour prévenir ce type d'incidents, les entreprises doivent élaborer et appliquer des règles de sécurité portant spécifiquement sur l'installation et le lancement des applications, mais toutes ne le font pas. Selon cette même enquête, la majorité des entreprises n'ont aucun moyen de contrôler les applications et 17% d'entre elles ne manifestent aucun intérêt pour les outils permettant un contrôle dans ce domaine ou ne sont pas même au courant de leurs existences.Il en va de même en ce concerne la connexion d'équipements et de supports de stockage externes : seules 44% des entreprises y prêtent suffisamment d'attention et déploient des outils de contrôle des périphériques, tandis que 17% ne connaissent pas ce type d'outils ou ne s'y intéressent pas. Or, le malware propagé par des périphériques USB représente une menace constante : au cours de

15 mai 2013   Actualités Business

Kaspersky Lab perfectionne sa solution de protection des environnements virtuels

Les nouvelles fonctionnalités de VMware vCloud Networking & Security viennent renforcer les capacités de détection et de protection contre les intrusions réseau de Kaspersky Security for Virtualization 2.0

07 mai 2013   Actualités Business

Les clés USB sont les objets les plus susceptibles d’être perdus par les entreprises

Selon une enquête de Kaspersky Lab, les salariés égarent de nombreux objets, dont bon nombre contiennent des données sur leur société

06 mai 2013   Actualités Business

6 conseils pratiques pour mettre en ordre son ordinateur et faire le grand ménage de printemps

Rueil-Malmaison, le 6 mai 2013 – La saison printanière est propice au rangement et au renouveau : garde-robe, décoration et … ordinateur. Fini les fichiers perdus, le système d’exploitation et logiciels obsolètes avec les conseils prodigués par Kaspersky Lab pour donner à son ordinateur la cure detox qu’il mérite !1. Sauvegarde des fichiers. Les utilisateurs ont tendance à conserver des fichiers importants et en grande quantité sur leur système sans jamais les stocker. Or, si le système « crash », toutes ces données seront perdues.  La solution la plus simple et efficace est alors de stocker les données les plus sensibles sur un disque dur externe.2. Nettoyage du registre du système. Le système accumule de nombreux fichiers temporaires au cours de sa vie, surtout en surfant sur Internet. Pour qu’il fonctionne plus rapidement, la suppression de ces fichiers est alors indispensable. Il existe plusieurs outils pour supprimer les anciennes entrées de registre (sur les PC) comme le fait de vider sa corbeille régulièrement, de supprimer les fichiers temporaires Internet et les cookies, ainsi que son historique de navigation. CCleaner est un outil connu gratuit qui peut effectuer ces tâches, néanmoins une plateforme de sécurité complète telle que Kaspersky PURE 3.0 contient des

06 mai 2013   Actualités Business

Summer 2013 : Chouchoutez votre smartphone à la plage

Quelques conseils estivaux pour sécuriser son smartphone Android

24 avr. 2013   Tests Comparatifs, Actualités Produits

Kaspersky Lab Dynamic Whitelist obtient le certificat « Approved Whitelisting Service

 La technologie Kaspersky Lab Dynamic Whitelist, passée au crible par AV-TEST, a révélé d'excellentes performances en termes de qualité, de rapidité et de fiabilité La technologie Dynamic Whitelist de Kaspersky Lab a reçue le certificat « Approved Whitelisting Service » suite aux tests indépendants réalisés par le laboratoire de recherche AV-TEST. Intégrée dans un certain nombre de solutions de sécurité pour les entreprises, cette technologie vise à protéger les ordinateurs à l'aide d'une base de données recensant les logiciels reconnus comme fiables.Kaspersky Lab est le premier éditeur à obtenir le certificat auprès d'un laboratoire de test indépendant. Les experts d'AV-TEST ont reconnu l'excellent niveau de fiabilité et d'efficacité de la solution.AV-TEST a invité plusieurs entreprises développant des solutions de sécurité complètes et des solutions basées sur liste blanche à prendre part à cette série de tests. Mais Kaspersky Lab est la seule entreprise ayant accepté l'invitation.Les avantages de l'approche basée sur une liste blanchePlus de 200 000 nouveaux échantillons de logiciels malveillants font chaque jour leur apparition sur Internet. Dans ces circonstances, il apparaît à la fois plus simple et plus efficace, en termes de sécurité, de s'appuyer sur une base de données capable de recenser les programmes vérifiés et «

23 avr. 2013   Actualités Business

Un tiers des PME européennes estiment qu’une fuite de données via des smartphones nuirait grandement à leur activité

Selon la dernière enquête TNS Infratest pour Kaspersky Lab, seuls 14% des responsables européens interrogés jugent négligeables les conséquences liées à la perte ou au vol d’un smartphone professionnel

19 avr. 2013   Actualités Business, Corporate News

Eugène Kaspersky intervient lors de la Conférence annuelle d’INTERPOL

Lyon (France) – 19 avril 2013 – Eugène Kaspersky, CEO et cofondateur de Kaspersky Lab, a prononcé un discours le premier jour de la 9ème Conférence annuelle des Chefs Responsables des B.C.N. (Bureaux centraux nationaux) d’INTERPOL, qui s’est tenue à Lyon du 17 au 19 avril 2013. Cette année, le thème de la conférence était le renforcement des B.C.N. pour faire face aux nouveaux défis de la criminalité.L’intervention d’Eugène Kaspersky, intitulée « Supporting Global Cybercrime Investigations » (Soutenir les enquêtes sur la cybercriminalité à l’échelle mondiale), a porté sur le paysage actuel et futur des cybermenaces, ainsi que sur l’importance vitale de la coopération entre les professionnels du secteur de l’industrie et les actions internationales menées en faveur du respect de la législation dans le cadre d’un cyberespace sans frontières. Ce discours s’inscrit ainsi dans la lignée, illustre les récentes annonces concernant la conclusion d’un partenariat de coopération technique entre INTERPOL et Kaspersky Lab.Eugène Kaspersky commente, en ces termes, ce rapprochement avec INTERPOL à la veille de son intervention lors de la conférence annuelle de l’organisme : « Le monde virtuel a, dans une certaine mesure, rejoint le monde réel du point de vue de ce dont il est capable, y

  PARTAGER