1 juin 2016

Les attaques DDoS minent la réputation des entreprises et la confiance des clients

Les conséquences d’une attaque par déni de service distribué (DDoS) vont bien au-delà des aspects financiers en jeu. Selon une étude de Kaspersky Lab et B2B International, des attaques de ce type portent préjudice à la relation des entreprises avec leurs clients.

Les conséquences d’une attaque par déni de service distribué (DDoS) vont bien au-delà des aspects financiers en jeu. Selon une étude de Kaspersky Lab et B2B International, des attaques de ce type portent préjudice à la relation des entreprises avec leurs clients.

L’enquête réalisée auprès de plus de 5000 entreprises révèle que :

- pour 37 % d’entre elles, une attaque DDoS a nui à leur réputation, portant profondément atteinte à la confiance de leurs clients ;

- pour 39 %, la perte de clientèle et les atteintes à l’image de marque sont également l’une des conséquences les plus redoutées d’une attaque DDoS. Et ce, davantage que les coûts occasionnés par la neutralisation et la correction des effets d’une attaque (28 %) ou le manque à gagner causé par l’interruption d’activité résultante (26 %).

L’enquête observe également que plus de la moitié des entreprises participantes ont perdu des données professionnelles (57 %) ou l’accès à des informations critiques pour leur activité (56 %) à la suite d’une attaque DDoS, tandis que 42 % indiquent que celle-ci a affecté leur capacité à faire des affaires.

L’étude met également en lumière les vastes conséquences de ce type de cybermenace à différents niveaux d’une entreprise. Par exemple, un tiers des entreprises (33 %) déclarent qu’une attaque DDoS a dégradé leur cote de crédit et 35 % qu’elle a entraîné une hausse de leurs primes d’assurance.

Quelle stratégie adopter face aux attaques DDoS ?

« Les attaques DDoS sont aujourd’hui l’une des formes les plus répandues de cybercriminalité dans le monde », commente Evgeny Vigovsky, responsable des activités de Kaspersky Lab pour la protection contre les attaques DDoS. « Leurs auteurs les planifient souvent de façon à causer le maximum de dommages sur le plan financier. Notre étude montre que, du fait de la visibilité de ce type d’attaque, c’est son impact sur leur réputation et leur crédibilité auprès de leurs clients qui préoccupe le plus les entreprises. »

Evgeny Vigovsky ajoute : « L’heure est venue pour les entreprises et les marques d’adopter une stratégie proactive plutôt que réactive. Une attaque DDoS contre le site web d’une entreprise peut lui coûter de 53 000 à 417 000 dollars, suivant sa taille. C’est toutefois l’effet sur la confiance dans l’entreprise qui représente le principal danger. Les entreprises doivent donc mettre en place des plans afin de neutraliser les attaques DDoS avant qu’il ne soit trop tard. »

Afin d’aider les entreprises à conserver une longueur d’avance, Kaspersky DDoS Protection leur offre une solution intégrée complète pour la neutralisation des attaques DDoS, qui les protège à chaque étape d’une tentative d’attaque. De l’analyse du trafic Internet à l’envoi d’alertes sur les menaces potentielles et au nettoyage du trafic, Kaspersky DDoS Protection apporte à une entreprise tout ce dont elle a besoin pour contrer et atténuer les effets de tous les types d’attaques DDoS.


Articles related to Récompenses et Certifications