Outils gratuits pour vous protéger des ransomwares et les déchiffrer

Comment se protéger des ransomwares grâce à des outils de protection et de déchiffrement gratuits.

Qu’est-ce qu’un ransomware ?
Pourquoi vous ne devriez pas payer la rançon
Pouvez-vous éviter l’attaque d’un ransomware ? Faites le test
Liens pour télécharger une solution gratuite qui vous protège des ransomwares
Liens pour télécharger des outils gratuits qui déchif-frent les ransomwares

Il semblerait que les ransomwares soient toujours à la mode. Ces derniers temps nous avons reçu beaucoup de messages d’utilisateurs qui nous demandent de l’aide. C’est pourquoi nous avons rassemblé dans cet article tout ce que vous devez savoir pour vous protéger des ransomwares, mais aussi réduire les dégâts quand c’est trop tard, et vous présenter les différentes options qui s’offrent à vous pour y parvenir.

Qu'est-ce qu'un ransomware, comment l'éviter et outils gratuits pour se protéger des ransomwares et les déchiffrer

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

Il faut d’abord commencer par le début. Un ransomware est un logiciel malveillant qui utilise plusieurs méthodes pour infecter les dispositifs, chiffre quelques ou tous les fichiers de l’appareil et vous demande de payer une rançon pour récupérer l’accès à vos précieuses données.
Le logiciel peut infecter votre ordinateur si, par exemple, vous connectez une clé USB inconnue à votre ordinateur, visitez un site malveillant, ou téléchargez et exécutez un fichier malveillant que vous avez téléchargé sur Internet ou reçu en pièce jointe. Vous pouvez même être touché par un ransomware si vous ne faites rien de mal mais que votre ordinateur est sur le même réseau que celui d’un dispositif infecté. Il existe même un ransomware qui ressemble à une mise à jour Windows.
La demande de rançon exige un paiement en bitcoin (ou en toute autre crypto-monnaie) et c’est pourquoi il est très difficile, voire impossible, de suivre le paiement.

Devrai-je payer la rançon ?

Les malfaiteurs disent que vous allez récupérer vos fichiers si vous payez la rançon. En réalité, le paiement de la rançon ne vous offre aucune garantie. Selon une étude que nous avons réalisée, 20 % des victimes d’un ransomware qui ont payé la rançon n’ont jamais récupéré leurs fichiers.
Voici un exemple concret. Après que le Kansas Heart Hospital ait payé la rançon, les criminels à l’origine de l’attaque du ransomware qui s’en est pris à cette institution ont déchiffré quelques fichiers puis ont demandé plus d’argent pour poursuivre.

Ne payez jamais la rançon : 20 % des victimes ayant payé n’ont jamais récupéré leurs fichiers

 

Les escrocs demandent généralement 300 €. Si l’on calcule la probabilité que vous avez que ce paiement se passe bien, nous vous conseillons de bien y réfléchir et de ne pas vous précipiter.

Comment me protéger ? Protection gratuite contre les ransomwares

La récupération d’un ransomware est imprévisible, et c’est pourquoi il vaut mieux éviter d’être infecté. Ne téléchargez pas de fichiers suspects, ne suivez pas les liens douteux et n’ouvrez pas les pièces jointes que vous n’attendiez pas ou qui vous sont envoyées par un inconnu.
Sauvegardez régulièrement vos fichiers. Ainsi, même si un ransomware verrouille ou bloque vos fichiers, vous pouvez les récupérer sans avoir à payer de rançon. Notre article sur les sauvegardes vous explique comment procéder.
Utilisez une solution de sécurité de confiance. Notre logiciel gratuit Kaspersky Security Cloud protège vos dispositifs personnels des ransomwares et de nombreuses menaces. Le programme Kaspersky Anti-Ransomware Tool for Business est aussi gratuit et vous pouvez l’installer en association avec d’autres solutions de sécurité puisqu’il est compatible.

Un ransomware a infecté mon appareil, comment le supprimer ? Outils gratuits pour déchiffrer les ransomwares

Visitez NoMoreRansom.org, un site continuellement mis à jour qui propose des outils gratuits per-mettant de déchiffrer les ransomwares. Si vous trouvez l’outil adéquat sur le site, utilisez-le. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas payer la rançon. Attendez, si possible, de voir si les chercheurs arrivent à mettre au point un nouvel outil pour cette nouvelle souche de ransomware.

Conseils