N’exposez pas vos enfants à un hacker !

L’IdO a des défaillances de sécurité par nature. Assurez-vous qu’aucun hacker ne puisse parler à vos enfants par le biais d’un interphone pour bébé.

Il est difficile d’être parent. Les parents doivent s’inquiéter à propos de trop de choses qui concernent leurs enfants : la garde, l’école, l’alimentation saine, le temps passé devant les écrans… Alors, pourquoi ajouter des sujets de préoccupation non nécessaires dans leur quotidien déjà surchargé ?

Le problème de cette dernière phrase, c’est que les parents recherchent des solutions pratiques. Tout ce qui peut permettre de gagner du temps ou de simplifier la vie est considéré comme positif. Les services comme Netflix, le service de livraison des abonnements d’Amazon ou la livraison de repas à domicile nous viennent rapidement à l’esprit en évoquant cela.

Cependant, les applications ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Nous vivons à l’époque du développement de l’Internet des Objets et il existe donc des appareils intelligents qui peuvent aider les parents comme les interphones pour bébés, les tablettes pour enfants et les poupées Barbie qui peuvent nous aider à surveiller ou occuper nos petits razmokets.

Malheureusement, au cœur de l’agitation du quotidien, les parents pensent à rendre les choses plus simples et se demandent  » Est-ce que ça plaira à mes enfants ?  » et non  » Est-ce que c’est sûr ? « . Cela peut cependant nous jouer de bien mauvais tours.

Vous savez, je déteste voir des histoires sur des interphones bébé piratés sur Internet. On dirait que tous les 3 à 6 mois, un idiot décide de s’en prendre à un enfant et à sa famille. Ils ne piratent pas pour un but noble ni même pour faire du profit ; c’est vraiment par pure méchanceté.

Bien que cette histoire soit écœurante pour n’importe quel être humain et que l’on puisse facilement avoir de la compassion pour les victimes, elle nous rappelle également que nous sommes tous responsables des appareils connectés à l’IdO que nous possédons. Nous devons nous rappeler qu’il faut être très prudent sur Internet lors que QUOI QUE CE SOIT ayant un rapport avec nos enfants est publié sur le web.

When we buy our children Connected devices, do we necessarily think about security? We should.

A photo posted by Kaspersky Lab (@kasperskylab) on

En plus des choses vraiment flippantes qui ont eu lieu avec la caméra dans l’article que nous avons mentionné, les conséquences du piratage d’un appareil prévu pour votre enfant et qui est connecté à l’IdO peuvent être vraiment terribles. Elles peuvent comprendre le vol d’identité, le harcèlement et le chantage.

Ceci dit, nous vous conseillons vivement de prendre en compte la cybersécurité lors de vos décisions. Cela n’est pas seulement pour votre propre bien, mais également pour celui du petit Timmy ou de la petite Jenny.

Avez-vous besoin de vous connecter à Internet ?

J’ai grandi quasiment sans Internet. J’utilisais cette chose que l’on appelle imagination. Je suis sûr que vous en avez entendu parler. Et je me pose souvent la question suivante : est-ce que mes enfants ont besoin de cet article ? Et ont-ils besoin d’être en ligne ?

Le plus souvent, je ne peux pas justifier le raisonnement pour un jouet qui doit être connecté à mon téléphone, ma tablette ou Internet.

Si vous ne pensez pas comme moi ou si le jouet a une importance essentielle, parcourez les droits d’accès pour savoir quelles informations vous concernant vous ou vos enfants sont essentielles pour le fabricant. En toute honnêteté, vous pensez vraiment que les coordonnées GPS ou l’école de votre enfant ont besoin d’être partagées ?

Votre réseau domestique est-il sûr ?

Les enfants d’aujourd’hui ne grandiront pas comme j’ai grandi. Internet est omniprésent et essentiel pour la vie quotidienne. Que cela nous plaise ou non, la connectivité dans nos foyers continuera à prendre de l’ampleur.

On voit des commerciaux nous racoler à propos de la sécurité domestique, ou la proposer en tant qu’add-on avec notre service de câble mensuel. C’est logique : tout ce que nous voulons, c’est nous sentir sûrs et en sécurité dans nos domiciles. Malheureusement, cette même nécessité de sécurité est souvent ignorée en ce qui concerne la sécurisation de tous les appareils qui contiennent des données qui peuvent avoir plus de valeur pour les cybercriminels que votre télévision 60 pouces ou un accessoire sportif sur votre manteau.

Vous devriez au minimum mettre un mot de passe sur votre routeur sans fil et utiliser un antivirus sur vos appareils. Kaspersky Internet Security peut couvrir une grande variété d’appareils.

Pensez à vos enfants

Mettre nos enfants sur les rails d’une vie réussie est notre travail. C’est pourquoi nous devrions nous préoccuper de leur confidentialité comme de leur sécurité.

Au contraire du cas d’un adulte, si leur identité est volée, il pourrait se passer des années (voir même une décennie) avant qu’ils ne s’en rendent compte, car ils ne vont pas aller vérifier en ligne tant qu’ils sont aussi jeunes ! Oui, leur acheter des choses, c’est votre boulot aussi.

En gardant cela à l’esprit, vous devez faire attention aux données que vous partagez avec les entreprises. Si un jouet ou un compte exige des informations vitales, suivez ces trois conseils :

1. Partagez aussi peu que possible. Aucune loi ne dit que vous devez fournir des données vitales aux fabricants de jouets, ou même aux médecins.
2. Inventez des données fausses. Si vous ne souhaitez pas que votre enfant soit profilé par des marques, inventez sa date d’anniversaire, son sexe ou toute autre bêtise que la marque puisse demander. Les pros du marketing sont payés pour leur travail, mais on ne vous donne rien en échange si vous leur simplifiez la tâche.
3. Utilisez vos informations. Aucune règle gravée dans le marbre ne stipule qu’un compte d’utilisateur doit être lié avec votre enfant. Je suis à peu près sûr qu’au moins trois comptes pour mes enfants sont liés à mes données.

Je suis également parent, et je sais que vous avez beaucoup à faire. Inspirez profondément… Vous pouvez le faire. Si vous avez besoin de renforcement positif ou d’encouragements, mettez la vidéo ci-dessous dans vos favoris.

Conseils