L’amour peut faire souffrir, même en entreprise.

Business

Les appareils de travail, qu’il s’agisse d’ordinateurs ou de téléphones intelligents, sont rarement utilisés seulement pour le travail. Ils sont souvent remplis de jeux, de messageries et même d’applications de rencontres. Beaucoup d’entreprises modernes préfèrent fermer les yeux sur ces passe-temps tant qu’ils ne sont pas néfastes pour le travail. Mais dans le cas des applications de rencontres en particulier, ce n’est pas la productivité des employés qui est la plus menacée. Nous avons mené une étude pour identifier les menaces que les rencontres en ligne peuvent poser aux entreprises.

Faire des rencontres en ligne… au travail

Tout d’abord, plus de la moitié (51 %) des utilisateurs de sites et d’applications de rencontre se connectent sur les ordinateurs portables et téléphones qu’ils utilisent au travail. De plus, 38 % des répondants conservent sur ces appareils de la correspondance d’affaires, et 33 % y stockent des documents de travail. Ces informations pourraient être d’un grand intérêt pour des concurrents potentiels ou de bons vieux cybercriminels.

Et ça ne s’arrête pas là : ajoutez le fait que les utilisateurs des services de rencontre ont tendance à être très ouverts ! Ils ne cachent pas bien des éléments alléchants, à commencer par l’endroit où ils travaillent et le métier qu’ils exercent. Ils s’en vantent même parfois délibérément pour tenter d’impressionner un partenaire potentiel. Environ 20 % d’entre eux se présentent comme cadres intermédiaires, 19 % comme travailleurs hautement qualifiés (scientifiques, ingénieurs) et 11 % comme cadres supérieurs ou propriétaires d’entreprise. Ces informations simplifient grandement la recherche de victimes réalisée par l’agresseur.

Le nouveau pot de miel

Voici quelques autres statistiques : 70 % des utilisateurs masculins cliquent sur les liens qu’ils reçoivent dans les messages privés de femmes attrayantes. Mais ces liens peuvent mener n’importe où, y compris sur des sites de phishing. Qu’en pensez-vous pour une attaque ciblée facile ? D’abord, gagner la confiance de quelqu’un et flirter un peu avec lui, puis envoyer un lien vers un  » album photo en ligne « .

Le fait que les applications mobiles de dating aient des vulnérabilités à revendre est un autre facteur de risque. Comme nos experts en antivirus l’ont montré, les applications les plus populaires ne protègent absolument pas les données personnelles. Certaines révèlent l’emplacement de l’utilisateur, d’autres offrent une fenêtre vers les comptes de médias sociaux. Certains autorisent même les intrus à intercepter des données personnelles et à accéder au compte de quelqu’un d’autre.

Comment rester protégé

Comme toujours, il n’y a pas de formule magique ! La seule chose dont nous pouvons être sûrs, c’est que les interdictions ne sont pas efficaces à 100 %. Elles ne font que pousser les employés à chercher des moyens de les contourner. Cependant, nous sommes absolument certains que la cybersécurité doit être une priorité. Il faut enseigner aux gens les menaces en ligne les plus récentes. Kaspersky Seсurity Awareness est là pour vous aider. Ce programme sur mesure offre des formations, des jeux interactifs et des cours éducatifs qui ont pour but de changer les attitudes des employés à l’égard de la cybersécurité et de leur transmettre les compétences dont ils ont besoin pour être protégés contre les menaces réelles.

Et juste au cas où, nous vous rappelons de ne pas oublier les solutions de sécurité. Cela inclut celles prévues pour les appareils mobiles (la plate-forme la plus populaire des applications de rencontres à présent). Nos solutions multi-plateformes pour les systèmes d’information d’entreprise incluent Kaspersky Security for Mobile, qui fournit une protection à plusieurs niveaux pour les périphériques des employés.