Vous pensez que l’épidémie ExPetr ne vous concerne pas ? Réfléchissez-y à deux fois.

Menaces

Récemment, des rapports urgents sur les cyberattaques globales ont révélé que la plupart des victimes étaient de grandes entreprises. Ceci ne veut pas dire que les utilisateurs d’ordinateurs devraient baisser la garde. Les problèmes dont ont fait face les grandes entreprises nous affectent personnellement, rappelons que WannaCry et ExPetr (alias Petya et NotPetya) peuvent aussi infecter votre ordinateur.

Il est facile de l’oublier, mais l’objectif principal des grandes entreprises est la production des biens et services dont nous dépendons. Réfléchissez aux types d’entreprises qui nous concernent directement : les producteurs alimentaires, les fournisseurs, les transporteurs, les commerces. Les transports, des feux de circulation aux sites web qui nous vendent des billets d’avion en passant par le  contrôle de la circulation aérienne. Les banques.

Prenons un exemple simple : un individu part acheter une tablette de chocolat, mais la boutique est en rupture de stock à cause d’ExPetr qui a chiffré la chocolaterie.

Ou peut-être que la chaîne de magasins a été attaquée par le virus. Rien ne peut être acheté dans les boutiques, aucune caisse n’est opérationnelle. De longues files d’attente se forment parmi la foule qui parle, dans l’espoir que la crise se finisse un jour.

Ou peut-être que l’entreprise qui transporte des tablettes de chocolat sur des gigantesques conteneurs maritimes a été également la victime d’ExPetr, provoquant des problèmes logistiques sur différents ports, entraînant la suspension des marchandises de tablettes de chocolat.

Maintenant, imaginons que cette même personne soit désespérée et décide de quitter le pays en quête du chocolat insaisissable, ou simplement pour partir en vacances. Mais que les serveurs des avions ont été chiffrés, provoquant l’annulation de tous les vols. Les tour-opérateurs sont également confrontés à des problèmes, les bugs informatiques les ont obligés à stopper la vente de leurs forfaits vacances.

A ce stade, certains pourraient pardonner à une personne de vouloir noyer son chagrin. Oups ! Ce n’est pas une option : la Vodka, tout comme le chocolat, a été chiffrée deux fois, la première à l’usine et la deuxième en magasin.

La morale de l’histoire est que même si votre ordinateur personnel n’a pas été attaqué (que la grande majorité des victimes sont des entreprises ou des industries), l’épidémie de NotPetya vous concerne. Vous pourrez certainement aller acheter votre tablette de chocolat préféré à la boutique du coin aujourd’hui, mais d’un point de vue réaliste, beaucoup de choses peuvent changer en un mois, lorsque par exemple de nouvelles livraisons proviennent d’un fabricant qui n’a pas été vigilant concernant la protection de ses systèmes contre les virus.