Les risques de Snapchat

1 Mai 2013

« Snapchat est une nouvelle façon de partager des moments avec vos amis », c’est ce qui est indiqué sur la page de la nouvelle application de partage temporaire de photos. Une description juste assez vague pour techniquement refléter la réalité, mais une explication plutôt limitée pour une application qui sera utilisée par les adolescents comme moyen de partager des photos avec leur amis.

snapchat_title_FR

Même le spectateur le plus innocent serait certainement d’accord sur le fait que Snapchat, avec sa fonctionnalité de suppression par défaut des photos et des vidéos, est la parfait application pour envoyer des messages osés, peu importe la naïveté des quatre jeunes hommes prometteurs de Stanford et ce qu’ils avaient en tête quand ils ont créé Snapchat.

Je ne veux pas trop insister sur ce point de vue car dans ce nouveau monde de spartphones dotés d’appareils photos et de connexions Internet illimitées, il n’y a vraiment rien que nous puissions faire pour empêcher ces adolescents fous d’envoyer des photos osées d’eux-mêmes à leur amis. C’est déjà assez facile à faire par SMS, e-mails, Twitter, Facebook ou toute autre application mobile sociale, je ne suis donc pas certain de comprendre pourquoi tout le monde paraît outré.

Si c’est vraiment ce que Daniel Smith, David Kravitz, Bobby Murphy et Evan Spiegel avait en tête au moment de développer Snapchat, et c’est difficile d’imaginer autrement, alors peut-être devraient-ils être montrés du doigt pour avoir tenter de produire une application qui facilite ce genre de partage de manière moins permanente.

Néanmoins, il existe beaucoup de personnes – la plupart certainement – qui utilise Snapchat de manière aussi frivole qu’ils utilisent les autres réseaux sociaux. Franchement, j’ai seulement vu ce service être utilisé pour envoyer des vidéos humoristiques, ce qui me pousse à me demander pourquoi les vidéos ont-elles besoin d’être effacée si rapidement et pour toujours (mais qui suis-je pour questionner des étudiants de Stanford ?).

Un représentant de Snapchat aurait déclaré : « Il existe une raison pour laquelle il est illégal d’enregistrer les appels téléphoniques sans permission – et ce n’est pas parce que tout le monde à des relations sexuelles au téléphone ».

Un récent sondage mené par Survatta, une entreprise de marketing en ligne basée à San Francisco, a révélé que les snapchaters ont plus de chance de s’envoyer des messages osés en utilisant la manière la plus traditionnelle, c’est à dire, via SMS. Survata a interrogé 5 475 américains âgés de 18 à 29 ans. Parmi les 715 snapchaters, seulement 13% ont admis avoir utilisé l’application à cette fin. Dans un autre groupe de participants qui n’utilisent pas Snapchat, 26% ont déclaré qu’ils utilisaient les SMS.

Survata leur a donc demandé dans quel but ils utilisaient Snapchat. Les réponse les plus communes furent, sans surprise, pour « envoyer des photos amusantes à mes amis » ou « faire des grimaces à mes amis » ou « pour envoyer des blagues à mes amis ».

Comme tout, le nombre de façons dont vous pouvez utiliser Snapchat dépend de votre intelligence, de votre créativité et de votre imagination. Vous pourriez utiliser Snapchat pour tricher à un examen ou pour communiquer secrètement avec votre maîtresse. Vous pourriez aussi l’utiliser pour dealer de la drogue. Et la liste continue, mais si on y réfléchissait vraiment, je suis sûr qu’on pourrait aussi lui trouver pleins d’usages positifs. Suivant le niveau de sécurité du service, elle pourrait être l’application parfaite pour les activistes vivant dans des régimes autoritaires afin de s’envoyer des informations sensibles. Réellement, Snapchat est une bonne manière non-permanente de communiquer.

Le point positif de Snapchat a première vue, est évidemment que les Snapchats (s’appellent-ils vraiment comme ça?) disparaissent pour toujours après un certain temps. Sauf si le destinataire réalise une capture d’écran. Soyez rassurés néanmoins, si quelqu’un réalise une capture d’écran de votre Snapchat, l’application vous le signalera ! Malheureusement, il n’y a rien que vous puissiez faire pour cet ex-petit-ami-qui-vous-a-acheté-une-bague-de-fiançaille-donc-vous-pensiez-que-vous-seriez-ensemble-pour-toujours de réaliser cette capture d’écran et de la partager avec tous ses amis, ou pire, de la poster en ligne, où elle restera pour toujours.

En  fin de compte, que Snapchat soit bonne ou mauvaise, tout repose sur deux choses : les captures d’écran et la confiance. Si vous utilisez Snapchat pour communiquer avec quelqu’un en qui vous avez vraiment confiance, alors il n’y a aucun problème. D’un autre côté, si vous utilisez Snapchat pour envoyer une photo de la drogue cachée chez vous à quelqu’un que vous pensez être votre complice mais qui est en fait surveillé par la police, alors ce n’est sûrement pas une manière sûre de communiquer.