Les seniors sur Internet : habitudes et inquiétudes

30 Sep 2016

L’espérance de vie ne cesse d’augmenter, et par conséquent le nombre des seniors sur Internet également. Aujourd’hui, près de 18% des utilisateurs sur Facebook ont plus de 55 ans.

older-internet-featured

Nous avons cherché à connaître les habitudes des seniors sur Internet, s’ils sont conscients des cybermenaces, de ce qu’ils ont peur et s’ils sont prudents sur le Web. Notre analyse s’est portée sur des recherches que nous avons menées en août dernier auprès de 12 546 utilisateurs de 21 pays âgés de 16 ans et plus. Parmi les personnes interrogées, 13% avaient plus de 55 ans : 7% entre 55 et 64 et 6% plus de 65 ans.

Qu’est-ce que les seniors font en ligne ?

Premièrement, les habitudes des seniors en ligne ne diffèrent pas beaucoup de celles des plus jeunes. Ils écrivent des e-mails, 94% des sondés âgés de plus de 55 ans en envoient régulièrement.

25% d’entre eux utilisent des applications de messagerie et passent des appels vidéo (y compris sur Skype et Google Hangouts). 61% des personnes de plus de 55 ans sont présentes sur les réseaux sociaux, où elles chattent avec leurs amis et communiquent avec leurs enfants et petits-enfants.

Les seniors ont également tendance à faire des achats sur Internet et à consulter leur banque en ligne. 64% d’entre eux se rendent régulièrement sur des boutiques en ligne et règlent leurs achats avec leur carte bancaire. 68% consultent leur banque en ligne (un chiffre relativement élevé compte tenu que le pourcentage moyen de tous les âges n’est que de 59%). Plus d’un tiers des seniors interrogés réservent régulièrement leur voyage (billets et hôtels) en ligne.

Dans le même temps, les seniors sont fréquemment les victimes des cybercriminels qui volent leur argent et leurs données, ou les deux.

Que connaissent-ils de la cybersécurité ?

Malheureusement, les personnes de plus de 55 ans ne sont généralement pas aussi informées en ce qui concerne la cybersécurité. Seulement un tiers des sondés avait déjà entendu parler que quelqu’un pouvait les espionner via une webcam. Parallèlement, les seniors sont de grands utilisateurs des nouvelles technologies : un quart des sondés possèdent une tablette et un tiers un smartphone, Apple remportant un franc succès auprès d’eux.

Les seniors savent que leurs ordinateurs doivent être protégés, 93% déclarent qu’ils utilisent un antivirus pour Windows. Paradoxalement, ils oublient majoritairement de protéger leurs autres dispositifs connectés. Et plus de la moitié des seniors interrogés sont persuadés (à tort) que les ordinateurs d’Apple n’ont pas besoin de protection.

Les choses ne sont guère mieux concernant les smartphones. Seulement 52% des seniors de plus de 55 ans ont déclaré qu’ils utilisaient un antivirus pour leur mobile. Malheureusement, la situation globale relève du même constat : parmi tous les interrogés, seulement 57% des utilisateurs ont déclaré qu’ils protégeaient leur mobile.

Et même si 75% des seniors protègent leur ordinateur et leurs mots de passe pour naviguer sur Internet, ils ne le font pas pour leurs autres dispositifs connectés. Seulement 3 utilisateurs sur 10 âgés de 55 ans et plus choisissent des paramètres de confidentialité rigoureux sur les réseaux sociaux et navigateurs. Et peu sont ceux (18%) qui désactivent la géolocalisation sur leurs applications.

Nous trouvons curieux qu’un quart des utilisateurs seniors sur Internet aient tendance à éviter les sites web populaires tels que Google et Facebook, par peur de partager leurs données privées. A cet égard, ils sont deux fois plus prudents que les jeunes âgés de 16 à 24 ans (12%).

Seulement la moitié des seniors que nous avons interrogés évaluent le risque d’effectuer des transactions en ligne. La majorité d’entre eux ont entendu parler de failles, des malwares qui menacent leurs données et mots de passe, et des fraudes en ligne pouvant mener à la perte de leur argent. Néanmoins, seulement 14% pensent qu’une telle chose pourrait leur arriver, de ce côté ils s’en soucient beaucoup moins que les jeunes.

Appelez vos parents

Un nombre croissant de seniors savent qu’ils ne sont pas des pros de la technologie et sont prêts à demander de l’aide à leurs proches.

Les plus jeunes membres de la famille reconnaissent également que leurs ainés courent de sérieux risques. Plus de la moitié des jeunes se préoccupent de la vie en ligne de leurs parents, et près de deux tiers se soucient de celle de leurs grands-parents.

Les représentants de l’ancienne génération sont moins au courant des cybermenaces, ils sont en général plus confiants et de ce fait sont plus vulnérables. Dans plusieurs cas, ils ne peuvent pas profiter pleinement de leurs appareils, comme installer le logiciel dont ils ont besoin, ou mettre en œuvre des paramètres de sécurité appropriés.

Assurez-vous donc d’expliquer régulièrement à vos parents et à vos grands-parents les bonnes méthodes à adopter pour surfer sur Internet. Sans oublier bien sûr de prendre soin de leurs dispositifs en les protégeant avec une solution de sécurité efficace.