Journée internationale de la femme au Pôle Nord

Actualité Projet spécial

Bien qu’elle existe depuis plus de 100 ans et qu’elle soit célébrée chaque année par un jour férié dans de nombreux pays, la journée internationale de la femme vient seulement de prendre un élan international. Cependant, comme les problèmes des droits des femmes sont au premier plan et attirent en ce moment l’attention des médias et du public, je m’attends à ce que toute cette journée prenne une grande importance culturelle.

Célébrée pour la première fois en 1909 comme journée officielle pour commémorer le mouvement pour les droits des femmes, même si l’on peut avancer que les droits des femmes étaient encore à leurs débuts, la Journée internationale de la femme nous rappelle que nous avons encore un long chemin à parcourir. Nous voici 100 ans plus tard, et dans de nombreux pays, même ceux qui se disent progressistes, les femmes n’ont toujours pas les mêmes droits que les hommes. Peut-être que c’est pour cela que la représentation féminine est si faible dans de nombreux secteurs en sciences et technologies. Malheureusement, cette déclaration inclut notre propre secteur, la cybersécurité.

La part des femmes dans le secteur de la cybersécurité est un taux extrêmement bas de 11%. Si l’on considère les normes sectorielles, Kaspersky Lab s’en sort plutôt bien puisque 20% de notre équipe de recherche et développement sont des femmes. Cependant, nous savons que ce n’est pas suffisant.

L’an dernier, Kaspersky Lab a réalisé une étude afin d’essayer de mieux comprendre ce problème. Nous avons interrogé 8 000 jeunes en Europe et en Amérique du Nord. Nous leur avons posé une série de questions principalement liées à leur perception du développement technologique et les obstacles qui les empêchent de poursuivre une carrière dans la cybersécurité. La conclusion principale de cette étude était qu’il est particulièrement important d’avoir un modèle de référence, surtout pour les jeunes femmes.

L’entreprise, et moi-même, souhaitons encourager plus de jeunes à explorer les métiers de la cybersécurité. Plus il y a de jeunes dans ce milieu, plus il y a de talents et plus nous nous rapprochons de notre objectif de sauver le monde des cybermenaces. En réalité, nous souhaitons encourager les jeunes à poursuivre leurs rêves, même si ce n’est pas dans la cybersécurité. Des gens heureux poursuivant leurs rêves nous aideront sûrement à sauver le monde.

C’est pourquoi Kaspersky Lab soutient notre amie de longue date Felicity Aston MB dans sa dernière expédition au Pôle Nord. Aston a sélectionné 11 aventurières polaires, la majorité des débutantes, pour réaliser une expédition de 10 jours au Pôle Nord géographique. L’objectif de cette expédition est de de rassembler des femmes ordinaires venant de différents horizons pour « promouvoir un meilleur dialogue et une meilleure compréhension entre les femmes de cultures occidentales et arabes. » Cette expédition souhaite « inspirer toutes les femmes à dépasser les attentes des autres et à réaliser leurs propres ambitions. »

Ces objectifs sont en accord avec nos propres souhaits d’inspirer les femmes dans notre secteur. En tant qu’entreprise, nous voulons que plus de femmes aient des rôles techniques dans notre équipe de recherche et de développement, favorisant ainsi une plus grande diversité dans ce secteur.

Nous croyons également qu’inspirer les jeunes femmes est notre responsabilité pour dépasser les obstacles, perçus ou réels, et pour encourager les femmes à être résistantes, courageuses, et parfois prêtes à aller à l’encontre des valeurs. Cela peut signifier être la seule fille dans un cours de codage, choisir d’étudier un cours traditionnellement à prédominance masculine comme l’informatique, comme je l’ai fait, ou faire quelque chose de complètement différent.

Lorsque je me suis inscrite en master d’informatique, il y avait très peu de femmes dans cette arène, même moins qu’actuellement. J’aurais été reconnaissante d’avoir eu comme modèle de référence une femme forte, et maintenant je pourrais apprécier la possibilité d’agir comme modèle de référence, ou mentor, pour les femmes qui souhaitent faire carrière dans le secteur de la cybersécurité. Je crois fermement qu’il est important de continuer de célébrer les femmes et leurs accomplissements, tout comme il est important de souligner celles qui sont sur la voie de la réussite et veulent être une inspiration pour les générations futures.

Sur ce, je souhaite à Felicity et à toute son équipe tous mes vœux de succès ainsi qu’un séjour sûr au Pôle Nord, et à toutes les femmes une très bonne journée internationale de la femme.