Le prix de la vie privée

17 Juil 2013

Chaque fois que nous parlons de la nécessité de ne laisser aucunes traces sur Internet, certaines personnes nous traitent de paranoïaques. Après tout, quel mal peut-il y avoir à ce qu’un site souhaite se rappeler que je suis allé sur tel site puis sur tel autre ? Nous répondons à cette question.

Price_privacy_title_FR

Comme vous le savez, la plupart des sites pistent leurs visiteurs pour servir des besoins publicitaires. Dans un monde idéal, les consommateurs tireraient profit de cela,  en voyant par exemple une publicité particulièrement intéressante apparaitre au moment précis où ils en ont besoin.

Le monde réel ressemble plus à un marché médiéval – les vendeurs évaluent votre intérêt lorsque vous demandez un prix et essaient de vous le vendre le plus cher possible.

L’installation la plus évidente de ce genre de mécanisme est visible sur certains systèmes de réservation d’hôtels et de réservation de ticket en ligne. Ces sites utilisent des systèmes compliqués d’ajustement des prix qui prennent en compte un grand nombre d’informations sur le visiteur, récoltées à travers des sites de pistage, l’optimisation pour les moteurs de recherche et la surveillance des réseaux sociaux. Basés sur des douzaines de facteurs, de tels systèmes peuvent même cacher des offres à certains visiteurs ou encore appliquer des  systèmes  tarifaires différents. Par exemple, lorsque vous vous rendez sur de tels sites de réservation depuis votre iPad, vous verrez dans un premier temps les hôtels les plus chers dans la catégorie sélectionnée et vous passerez du temps à cliquer un peu partout sur la page pour dénicher l’offre la moins chère. Mais ces résultats  seraient disponibles directement sur la première page des résultats de recherche de votre ordinateur Windows.

De plus, de tels systèmes, surveillant étroitement l’utilisateur, utilisent différentes options et ajustent leurs résultats de recherche en temps réel, c.à.d. lorsque vous avez vérifié une première compagnie aérienne, pris en compte les offres d’une autre et ensuite essayé de retourner à la première offre- il pourrait s’afficher que l’  » offre que vous avez sélectionné n’est plus disponible  » mais les billets les plus chers restent quant à eux disponibles. Pour éviter de perdre de l’argent à cause de tels pistages du consommateur, suivez simplement nos conseils :

  • Pas de précipitation : Lorsqu’un site vous annonce que ce sont les deux dernières chambres d’hôtel disponibles ou le dernier billet disponible, ne vous jetez pas sur le bouton  »  acheter « . Il essaie d’accélérer votre décision et d’altérer votre jugement. Prenez cinq minutes pour appeler l’hôtel en question ou la compagnie aérienne pour vérifier les prix et la disponibilité des offres. Le numéro de téléphone est toujours communiqué sur le site de réservation. Et certaines fois, passez un tel appel peut s’avérer très utile, car les hôtels vous offre un prix plus bas que n’importe quel service en ligne avec ses offres  » exceptionnelles « .
  • Pas de précipitation (suite) : L’offre initiale trouvée lors de votre première recherche est souvent irrésistible. Mais ce n’est pas toujours une vraie offre. Si vous essayez réellement  d’acheter ce billet, il pourrait soudainement ne plus être disponible, ou alors les taxes d’aéroport pourraient bien être inhabituellement élevées – tout cela pour dire qu’au final, cela vous coûtera beaucoup plus cher que ce qui était prévu.  Et si vous prévoyez un voyage plutôt compliqué avec des escales multiples, des étapes d’une nuit, etc., le système va  s’en rendre compte et essaiera d’en tirer profit en vous  proposant des vols plus chers en lien avec vos escales. Le coût final pourrait être jusqu’à 50 % plus cher comparé à ce à quoi vous vous attendiez.
  • Ne devenez pas le « meilleur acheteur ». Des offres et des ventes spéciales sont souvent utilisées pour vendre des billets ou des réservations d’hôtels qui sont plus intéressants pour les sites de réservation. Certaines offres qui ont une moins bonne promotion et qui passent au travers des résultats de recherches pourraient pourtant être moins chères et plus avantageuses. Ne vous concentrez pas sur les « offres spéciales » et passez plus de temps à explorer méthodiquement vos options.
  • Ne vous fiez pas aux premières impressions : Dans le monde réel , les autres vous jugent avant tout sur vos vêtements et votre look. Sur Internet, les serveurs peuvent facilement identifier où vous vous trouvez et quel appareil vous utilisez. Si vous utilisez un Mac ou un iPhone et que vous vivez dans l’Europe de l’Ouest ou les États-Unis, vous gagnez sûrement beaucoup d’argent et vous pouvez donc beaucoup dépenser. Essayez d’utiliser des serveurs proxy basés dans des pays « pauvres » ou dans un pays célèbre pour sa population prudente (l’Allemagne est un bon exemple). Et utilisez un ordinateur Windows, de préférence un modèle plus ancien.
  • L’anonymat : Les sites en ligne dépensent beaucoup d’argent pour faire leur promotion  et ils ont tendance à augmenter la fidélité de leur clientèle en leur montrant d’abord les bonnes affaires.  Mais si vous prenez du temps pour naviguer sur Internet,  quittez le site et revenez plus tard, cela signifie surement que vous essayez de trouver d’autres options et que certaines se sont montrées infructueuses – donc lors de votre deuxième passage, ils pourraient vous proposer des offres plus élevées. Utilisez le mode caché de votre navigateur de recherche chaque fois que vous vous rendez sur un site de réservation en ligne. Cela augmente vos chances de revoir une nouvelle offre intéressante.