Mots de passe : Les 6 plus mauvaises idées

29 Nov 2012

Créer un bon mot de passe est essentiel, et avec autant de comptes sensibles (boîtes de messagerie, cartes de crédit, documents partagés) en ligne, de nos jours, il n’y a tout simplement aucune excuse pour utiliser de mauvais mots de passe. Vous devriez toujours créer un mot de passe dont vous pouvez vous souvenir facilement mais qui est difficile à deviner pour les autres. Ça peut paraître illogique, mais ce n’est pas si difficile que ça.

Néanmoins, certaines personnes ne s’y sont toujours pas mises. Voici une liste des 6 pires idées pour créer un mot de passe.

  1.  Simple ou successif : Il est peut-être facile pour vous de vous rappeler de « 123456 », ou de « azerty », mais devinez quoi : n’importe qui ayant déjà vu un clavier accédera à vos mails en 2 secondes. Créer un mot de passe similaire ou identique à votre identifiant est aussi une erreur grave. Souvenez-vous, quand il s’agit de créer un mot de passe, la simplicité est une mauvaise solution et la complexité est votre meilleure amie.
  2. Le nom d’un être cher : Vous aimez peut-être votre mère énormément, mais utiliser son nom comme clé d’accès à tout ce qui vous est cher est facile à obtenir pour un pirate. Le prénom de votre nièce préférée ou le nom de votre chien ne sont pas mieux non plus, surtout si l’information est exposée à tout le monde sur votre page Facebook.
  3. Les mots évidents : Oui le but d’un mot de passe est de bloquer l’accès aux gens, mais utiliser ce thème comme mot de passe (« mot de passe », « défensedentrer », « laissemoientrer ») aura exactement le résultat contraire à ce que vous espériez.
  4. Les mots cools : Certains mots sont cools et facile à retenir. Cela signifie que ce n’est pas seulement le cas pour vous, ça l’est aussi pour les pirates. Restez à l’écart des mots comme « dragon », « ferrari », « ninja ».
  5. Les sports ! : Tout le monde adore le sport, non ? Eh bien, les pirates aussi. Si vous pensez choisir votre sport préféré comme mot de passe, oubliez cette idée. Les mots comme « football », « basketball », ou « tennis » ne valent même pas les pixels numériques qui les composent.
  6. Les modifications simples : Choisir un mot de passe simple et ajouter une petite touche d’originalité n’en vaut pas la peine non plus. Ce n’est pas parce que vous avez ajouté un chiffre ou un point d’exclamation (« mOt de pAsse », « footbalL », « maman! ») à votre mot de passe si facile à décoder que votre compte est sécurisé. Il ne l’est pas. Il est important de mélanger minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux dans votre mot de passe, mais ne soyez pas si prévisibles.

Ce que vous pouvez faire : Développez des mots de passe complexes avec des majuscules et des minuscules, des chiffres, et des caractères spéciaux et assurez-vous d’avoir un mot de passe différent pour chaque site. Dmitry Bestuzhev, un chercheur de Kaspersky Lab, explique : « Souvenez-vous, vous ne pouvez pas empêcher votre fournisseur Internet d’être piraté, mais vous pouvez éviter un désastre plus important quand tous vos comptes sont compromis en même temps car vous avez utilisé le même mot de passe pour tout ».

Si vous avez du mal à retenir ou à créer des mots de passe complexes essayez Kaspersky Password Manager qui peut tout gérer pour vous et qui les stocke sous forme cryptée.