Pris en flagrant délit ! Les meilleures arrestations de cybercriminels du mois

28 Juin 2013

Nous continuons d’observer comment les organismes d’application de la loi dans le monde combattent la cybercriminalité. Ils continuent d’emprisonner les pirates – qu’il s’agisse de crimes mineurs comme le piratage de comptes Facebook ou de crimes majeurs, comme le blanchiment de 6 milliards de dollars. Mais une étoile brille dans la constellation des derniers succès de la police : ils ont réussi à arrêter un gang impliqué dans le piratage et dans un trafic de drogue. Le partenariat entre les experts de la loi et ceux de la sécurité fait ses preuves !

busted_title

60 secondes chrono

busted-4Une histoire digne du cinéma a eu lieu aux Pays-Bas et en Belgique. La police a arrêté 7 contrebandiers hollandais et 2 pirates informatiques belges qui ont été recrutés par ces 7 contrebandiers. Les trafiquants de drogue hollandais ont décidé d’intercepter un cargo qui transportait plus de 2 tonnes de cocaïne et d’héroïne et se dirigeait vers Rotterdam. Pour cela, ils ont embauché des pirates qui se sont infiltrés dans les serveurs de la compagnie du bateau et ont changé la destination du cargo pour Antwerp en Belgique. Bien  que le piratage en lui-même se soit bien déroulé, la manipulation a été remarquée par le département de la sécurité qui a immédiatement contacté la police. Quand les trafiquants de drogue sont arrivés pour accueillir le cargo, ils ont également trouvé une unité spéciale de la police.

Comment voler un million

Quinze compagnies du secteur financier ont été victimes d’un gang basé aux États-Unis et en Ukraine qui a réussi à leur voler près de 15 millions de dollars. Parmi les victimes : Citibank, JP Morgan Chase et PayPal, pour n’en citer que quelques-unes.

Les suspects ont piraté les serveurs des banques, puis se sont infiltrés dans les informations sécurisés de leurs clients et ont transféré l’argent des comptes bancaires légitimes vers des cartes de débit prépayées. Les « encaisseurs » situés aux États-Unis ont vidé les comptes via des distributeurs automatiques et en réalisant de faux achats. Les officiers fédéraux ont inculpé huit membres d’un gang, mais les deux leaders du réseau, Oleksiv Sharapka et Leonid Yanovitsky sont toujours introuvables, ils se cacheraient actuellement en Ukraine.

Un autodidacte vole 46800€

Un individu ayant abandonné le lycée et sans aucune formation en  technologie a été arrêté à Moscou, en Russie. Ayant lui-même étudié les forums souterrains, ce jeune de 19 ans a diffusé un malware capable de voler les identifiants de systèmes de paiement en ligne. Il a ensuite utilisé les identifiants volés pour transférer l’argent sur son compte. Il a gagné prêt de 2 millions de roubles (environ 46800€) de cette façon. Ce qu’il ne savait pas c’est que ce crime est passible de poursuites judiciaires pour fraude et qu’il peut être condamné à 5 ans de prison.

Liberté d’expression et assignation à résidence

Un pirate canadien qui a réalisé une attaque cybernétique contre le site du gouvernement du Québec a été arrêté à son domicile ce mois-ci. Un ancien employé de la Chambre des communes a probablement utilisé ses connaissances pour attaquer le système. Un juge a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une revendication politique, mais qu’on ne trouvait pas non plus de raison économique derrière ce crime. Il s’agit peut-être d’une forme d’expression personnelle qui vaudra tout de même au pirate une assignation à résidence de huit mois.

Cyber-harcèlement

busted-2Un pirate de 34 ans originaire de Morgan City, en Louisiane, a piraté le compte Facebook d’une femme. Il en a ensuite changé le mot de passe et a posté des menaces et des commentaires négatifs sur sa page. La police a été rapide et a arrêté le suspect quelques jours seulement après que la victime ait déposé plainte pour harcèlement sur un réseau social.

 

Trafic de cartes bancaires volées

L’un des plus grands forums spécialisés en vente de cartes bancaires volées a été fermé grâce aux efforts de représentants de la loi américains, britanniques et vietnamiens. Le FBI affirme que le forum Mattfeuter a vendu plus de 1 million de numéros de cartes bancaires, et les criminels auraient gagné plus de 220 millions de dollars. Certains utilisateurs du forum ont été arrêtés au Royaume-Uni, et le fondateur de ce « business », Van Tien Tu a été arrêté au Vietnam. Nous ne connaissons pas la loi vietnamienne, mais les cybercriminels ayant participé à cette fraude encourent près de 30 ans de prison aux États-Unis.

Stop au blanchissement d’argent

busted-3Les autorités américaines ont réussi à saisir des domaines associés au système de paiement Liberty Reserve, une société accusée d’avoir participé à une affaire de blanchissement d’argent et d’avoir créé une entreprise de transfert financier sans aucune autorisation.

Liberty Reserve est devenu l’un des outils favoris des cybercriminels pour transférer de l’argent car il est anonyme – les opérateurs du système n’ont pris aucunes mesures pour vérifier l’identité de leurs clients, et ont fourni des outils permettant de renforcer cet anonymat : l’envoyeur peut cacher ses identifiants et transférer de l’argent via des services d’échange externes. Selon les procureurs, la compagnie aurait aidé à blanchir plus de 6 milliards de dollars et dispose de plus d’un millions de clients fidèles.