7 étapes pour sécuriser votre Wi-Fi domestique

2 Nov 2016

La configuration d’un routeur Wi-Fi est réputée pour être une tâche compliquée, d’habitude déroutante et difficile pour un utilisateur lambda. Pour faire face à ce problème, les fournisseurs d’accès à internet et les fabricants de routeurs ont mis en place certains boutons et standards afin de se connecter le plus facilement possible (et dans le monde de la sécurité, facilité rime avec danger).

wifi-security-settings-featured

Protégez votre routeur Wi-Fi des intrus à l’aide de ces 7 conseils :

1. Evitez l’installation EZ. Certains routeurs Wi-Fi promettent une installation des plus simples, simplement en appuyant sur un bouton pour se connecter. Mais quand vous ne connaissez pas vos propres références, vous n’êtes pas maître de votre domaine.

2. Renommez le réseau du routeur Wi-Fi. A proprement parler, cette étape ne rend pas votre réseau plus sûr, mais améliore cependant l’état de tout le réseau. Lorsque vous vous connectez ou que vous aidez vos invités à le faire, vous n’avez pas à vous rappeler si vous êtes NETGEAR58843 ou Linksys-u8i9o. A la place, vous pouvez choisir un nom facile à mémoriser (amusant ou drôle).

3. Changez les identifiants de connexion au routeur Wi-Fi. Les fabricants de routeurs Wi-Fi réutilisent souvent les noms d’administrateurs et mots de passe par défaut. Vous pouvez les chercher sur Internet. Par exemple, certains fabricants, selon le modèle, utilisent « admin » ou un espace aussi bien pour le nom de l’administrateur que pour le mot de passe. Ce ne sont pas des secrets d’Etat. Néanmoins, votre vrai nom d’administrateur et votre mot de passe doivent être ultra secrets, donc choisissez-en des nouveaux. Vous pouvez vous assurer d’avoir choisi un mot de passe sécurisé via le contrôleur de mots de passe de Kaspersky Lab.

4. Assurez-vous que la page de connexion de votre routeur ne soit pas accessible sur Internet. Les routeurs modernes disposent en général de fonctions permettant de changer les paramètres à distance, depuis Internet. Cela peut s’avérer utile dans certains cas, mais c’est aussi peu sûr, donc si vous n’en avez pas l’utilité, désactivez cette fonction. Le nom de l’option peut varier selon le fabricant, mais cherchez sur les paramètres du routeur une qui ressemble à « Gestion à distance » et désactivez-la.

La partie la plus importante : sécurisez votre Wi-Fi avec un chiffrement fiable type WPA2 et un mot de passe sécurisé

5. Sécurisez votre Wi-Fi avec un protocole de chiffrement fiable et un mot de passe de réseau sécurisé. Il s’agit de la partie la plus importante. Lors de la 3ème étape, nous avons changé les identifiants de connexion au routeur Wi-Fi afin de sécuriser l’accès à celui-ci. A présent, vous allez choisir un mot de passe de réseau. C’est celui que vous saisissez sur votre PC, Mac, smartphone, tablette, ou autre dispositif connecté pour vous permettre d’accéder à Internet via le Wi-Fi. Vous n’aimeriez pas que vos voisins ou des inconnus volent votre Wi-Fi. Je conseille personnellement de choisir le chiffrement WPA2 Personal pour le mot de passe. Vous pouvez également choisir une phrase secrète, mais qui doit être difficile à deviner.

6. Sécurisez tous vos réseaux Wi-Fi. Je n’ai personnellement pas de réseau pour les invités dans la mesure où mon réseau habituel est bien verrouillé. Cependant, si votre routeur vous permet de créer un réseau pour les invités et que vous souhaitez en avoir un, faites-le. Vous pouvez l’appeler du type « MonIncroyableRéseau -INVITÉS », et attribuez-lui un mot de passe et un chiffrement sécurisés. Vous devez ensuite garder votre mot de passe de réseau rien que pour vous.

7. Sécurisez tous vos appareils. Que vous utilisiez un ordinateur, une tablette, un smartphone, un Kindle ou n’importe quel autre objet connecté, sécurisez-le avec un mot de passe fiable. Ne donnez jamais votre mot de passe. Utilisez un logiciel de sécurité (nous vous conseillons Kaspersky Total Security) sur tous vos dispositifs, et mettez-les à jour régulièrement.