Contrôle parental : Kaspersky Safe Kids renforcé

19 Juin 2019

Nos enfants devraient nous dépasser dans tous les domaines : talent, apparence, bonheur et intelligence, mais les enfants semblent apprendre trop vite de nos jours. Ils peuvent être astucieux et agir de la sorte sans le vouloir mais cela peut se retourner contre les parents. Les élèves encore au primaire savent exactement ce que leurs parents cachent, comment ouvrir une porte fermée à clé et où trouver les contenus auxquels ils n’ont pas accès sur Internet.

Il existe certaines applications de contrôle parental, comme Kaspersky Safe Kids, pour empêcher les petits curieux de s’aventurer en terres inconnues sur Internet. En théorie, ces programmes limitent l’accès aux applications et sites Internet qui, selon les parents, ne sont pas destinés aux enfants. Pourtant, en pratique, les enfants apprennent rapidement à contourner ces restrictions et à s’en servir à leurs fins.

Vous allez peut-être être fier de votre enfant si vous remarquez qu’il a réussi à outrepasser le contrôle parental : qu’est-ce qu’il est malin ! Mais il s’avère que c’est un véritable problème et que la solution n’est pas évidente. N’ayez crainte ! Nous avons mis à jour Kaspersky Safe Kids pour résoudre trois des principaux problèmes que les parents d’enfants futés pourraient rencontrer.

Wikipédia est responsable

Kaspersky Safe Kids offre depuis toujours une option qui permet de réduire l’accès aux sites Internet qui offrent certains contenus bien spécifiques. En général, les parents ne veulent pas que leurs petits puissent tomber sur des pages pour adultes, lire des forums qui parlent d’armes ou obtenir des informations sur certains sujets. Pourtant il est impossible de classer tous les sites qui existent sur Internet. Il est impossible de les classer comme ils apparaissent du jour au lendemain.

Les enfants astucieux ont toujours réussi à trouver ce qu’ils cherchaient sur certains sites inconnus que nous n’avions pas encore pu ajouter à nos listes. Mais les choses ont changé. Nous avons mis en place la fonction Bloquer tous les sites qui, comme son nom l’indique, bloque l’accès à tous les sites sauf ceux ajoutés manuellement par les parents à la liste des exclusions. Ils peuvent notamment ajouter certains outils qui pourraient s’avérer utiles, comme Wikipédia ou NASA.gov, alors que tous les autres sites sont bel et bien bloqués.

Cette option est désactivée par défaut. En l’activant, tous les sites sont mis sur liste noire, sauf ceux que vous avez autorisés, pour que les enfants ne puissent pas les consulter. Cette fonction n’est actuellement disponible que sous Windows mais devrait bientôt être ajoutée à l’application Kaspersky Safe Kids sous Android et iOS.

Comment autoriser l’accès à vos applications préférées

« Maman, j’étais chez Tony ! Oui, il est 22 h. Non, je ne pouvais pas t’appeler ou t’envoyer un message. Tu as bloqué toutes mes applications et tu m’avais dit de ne pas te déranger parce que tu avais une réunion importante. C’est pour ça que je ne t’ai pas appelée. » Les utilisateurs de Kaspersky Safe Kids ont peut-être déjà entendu cette excuse. L’application est équipée d’une fonction qui vous permet de bloquer toutes les applications sauf le téléphone, ce qui est pratique mais apparemment insuffisant.

Les applications de messagerie ont envahi nos vies et il est désormais plus facile de s’en servir pour contacter votre enfant que de l’appeler, et ce pour diverses raisons. Par conséquent, de nombreux parents demandaient à avoir une fonction qui permettrait de créer une liste blanche d’applications, en plus du téléphone, et de bloquer toutes les autres. Nous les avons entendus et avons ajouté ladite fonction à cette nouvelle version de Kaspersky Safe Kids. Il est désormais possible de mettre les applications utiles sur liste blanche et de bloquer toutes les autres pendant un certain temps, de 8 h à 18 h du lundi au vendredi, par exemple. En d’autres termes, vous pouvez bloquer les jeux lorsqu’ils sont à l’école mais les autoriser à utiliser à tout moment les dictionnaires électroniques et les applications de messagerie pour rester en contact.

Cette vidéo vous explique comment activer cette option :

Beaucoup plus difficile de supprimer Kaspersky Safe Kids

Le pire cauchemar des parents qui ont des enfants astucieux et persévérants est sûrement de voir comment ils essaient de désactiver ou supprimer Kaspersky Safe Kids pour utiliser l’appareil comme ils le veulent. Cela demande beaucoup de travail sous Windows (non, il n’y a pas de vidéo qui explique comment le faire) mais c’est assez simple sous Android. Toutes les applications de contrôle parental rencontrent ce problème ; cela ne s’applique pas seulement à nous. La suppression facile est une des étrangetés du système d’exploitation Android.

Kaspersky Safe Kids dispose de certaines autorisations pour ignorer l’interface du système et utiliser la sienne. Par exemple, cette capacité est nécessaire pour bloquer l’accès aux paramètres que l’enfant pourrait utiliser pour que le contrôle parental devienne inutile et ainsi annuler une grande partie des fonctions de l’application et la désactiver.

Certains dispositifs permettent à l’utilisateur d’accéder aux paramètres en touchant très rapidement l’écran, ce qui empêche l’application de vérifier les autorisations nécessaires pour exécuter cette action. Peu de personnes y arrivent au premier coup mais, comme nous le savons, les enfants peuvent être tenaces lorsqu’il s’agit de faire quelque chose d’interdit. La personne était sûre d’y arriver après plusieurs tentatives.

Désormais, Kaspersky Safe Kids bloque le téléphone pendant une minute après deux tentatives pour que l’enfant ne puisse pas désactiver le contrôle parental.

Les enfants sont très doués lorsqu’il s’agit de contourner le contrôle parental, et ils partagent avec plaisir leurs découvertes sur Internet avec les autres. C’est pourquoi nous continuons à parfaire notre application et à corriger les failles pour que chaque nouvelle version de Kaspersky Safe Kids soit plus robuste que la précédente. Pour que les choses soient ainsi, nous vous invitons à activer la mise à jour automatique des applications sous Android sur votre téléphone et sur celui de votre enfant.

Les experts indépendants ont grandement apprécié nos efforts pour améliorer nos solutions de contrôle parental. L’année dernière, PCMag a analysé les différentes solutions de contrôle parental et a attribué une des meilleures notes à Kaspersky Safe Kids. Deux des plus grands laboratoires de tests lui ont aussi remis des certificats « Approved » : AV-Test et AV Comparatives. Il convient de souligner que ces prix ont été attribués à l’ancienne version du produit ; la nouvelle est encore meilleure.