Nous augmentons le nombre de solutions tierces

23 Avr 2018

Dans l’ère numérique, toutes les entreprises utilisent Internet. D’une part, cette transformation numérique est importante et crée beaucoup de nouvelles opportunités. D’autre part, les entreprises ne sont pas les seules bénéficiaires. Les cybercriminels se réjouissent des innovations des nouvelles technologies.

En général, les produits et services numériques évoluent en suivant plutôt des voies standards :

  1. Des gens talentueux créent une idée novatrice ;
  2. Un produit facile d’utilisation est créé à partir de cette innovation ;
  3. Les cybercriminels trouvent comment exploiter le produit ;
  4. Les créateurs doivent mieux sécuriser leur produit.

Nous n’avons pas besoin de chercher bien loin pour trouver des exemples. Les premières applications de services bancaires en ligne sur smartphone n’étaient que les simples copies du navigateur. Les applications suivantes sont principalement des solutions de sécurité spécialisées et chargées de prévenir les fuites d’information. On peut dire sans trop s’avancer que les applications n’ont pas évolué sans raison. Désormais, les autres produits suivent la même direction : applications sociales, outils analytiques et même les jeux doivent faire de la sécurité leur priorité.

Dans un monde idéal, le troisième point de la liste de l’évolution serait effacé, et le deuxième et quatrième points seraient combinés. Tout cela ne va pas se faire tout seul. De nombreux développeurs n’ont pas d’expert en sécurité de l’information parmi leurs employés.

Développer d’autres technologies de façon indépendante est une tâche ingrate, même dans les meilleures conditions. Tout d’abord, cela a un coût. Ensuite, il s’agit de réinventer tout le système. Heureusement, il n’y a pas besoin de dépasser le budget ou de réinventer notre système proverbial. Depuis plus de vingt ans, notre entreprise a créé des solutions de sécurité uniques, mais aussi des technologies pour protéger nos produits et nos clients des dernières menaces informatiques. Vous l’avez deviné, nous parlons de Kaspersky Lab.

Nous fournissons des kits de développement de logiciels et des flux de données sur les nouvelles menaces informatiques à nos partenaires technologiques. Nos technologies peuvent être intégrées dans les solutions de logiciel mais aussi de matériel informatique. Voici les principales technologies disponibles pour adaptation :

  • Kaspersky Anti-Virus SDK, un ensemble d’outils qui permet l’intégration de notre moteur d’antivirus,
  • Kaspersky Anti-Spam SDK, notre dernier outil pour protéger les emails des spams et des méthodes de phishing,
  • Kaspersky Whitelisting, des données de réputation pour faire la différence entre les applications fiables et celles qui ne le sont pas,
  • Kaspersky Mobile Security SDK, un ensemble d’outils pour protéger les applications iOS et Android,
  • Kaspersky Web Filter, un service basé sur le système et le cloud pour protéger les utilisateurs des méthodes de phishing ou des sites malveillants tout en limitant l’accès aux contenus inappropriés,
  • Kaspersky Malicious and Phishing Feeds, flux de données en temps réel de nos systèmes internes sur les sites, masques et adresses malveillants ou méthodes de phishing confirmées,
  • Kaspersky Anti-Virus for UEFI, pour garantir un démarrage sûr du système d’exploitation, ce logiciel s’exécute au niveau de l’EFI et vise les rootkits et les bootkits.
  • Kaspersky Anti-Botnet Feeds, flux de données sur les adresses du botnet C&C et sur les menaces liées (détection de l’échange du trafic de données d’un ordinateur dans l’infrastructure grâce à des points du botnet C&C connu, ainsi que l’infection active à étudier).

Des centaines de partenaires internationaux font confiance à nos technologies. Veuillez contacter l’équipe d’experts de Kaspersky Lab et devenez un partenaire technologique.