Non, votre compte Facebook n’a pas été piraté

15 Oct 2018

Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, il n’a jamais été aussi facile d’y rajouter des pavés. Dans cette ère dominée par les réseaux sociaux, relayer une information ne demande aucun effort, même si vous le faites avec de bonnes intentions. Nous l’avons récemment vu sur Facebook, lorsque les gens ont commencé à envoyer à leurs amis un message qui disait que leur compte avait été piraté.

La méthode utilisée est la suivante :

  • Alice reçoit un message qui dit à peu près cela :

« Bonjour… j’ai encore reçu une demande d’ajout en ami de votre part hier… que j’ai ignorée car vous devriez contrôler votre compte. Restez appuyé sur ce message jusqu’à ce que le bouton faire suivre apparaisse… puis appuyez sur faire suivre et sélectionnez toutes les personnes auxquelles vous souhaitez le faire suivre… J’ai dû le faire individuellement. Bon courage ! » [sic]

  • Alice a décidé de faire ce qui était correct, et a fait suivre le message à Bob, Joe et Jane.
  • Bob a lu le message et, rempli de bonnes intentions, l’a fait suivre à Bill, Donald, et George.
  • Puis ils ont encore plus diffusé cette information. Voici comment les canulars

Oui, il s’agit bien du dernier canular qui circule sur Facebook. Votre compte n’a pas été piraté, et vous n’avez pas besoin d’informer vos amis. De plus, la personne n’a probablement pas reçu une « demande d’ajout en ami de votre part hier ». Il s’agit tout simplement d’une personne qui a décidé de faire suivre le message. Le Washington Post a indiqué que les comptes de certaines personnes avaient bel et bien été clonés, et qu’effectivement cette « demande d’ajout en ami venant de vous » pourrait être assez réelle pour certaines personnes. Cependant, même dans ces cas, il n’y a rien à vérifier, et vous n’avez pas besoin de faire suivre le message.

Vous souvenez-vous de Jayden K. Smith, le pirate informatique qui avait soi-disant pu accéder à votre compte Facebook après que vous ayez accepté sa demande d’ajout en ami ? Oui, il s’agit de la même histoire, et cela n’a rien à voir avec la réalité. Qu’en est-il du canular BFF, qui disait que si vous tapiez les lettres « BFF » en commentaire et qu’elles devenaient vertes, alors votre compte était protégé ? Un autre canular.

L’incident de ce genre le plus récent est le canular  » Following Me  » qui a amené de nombreuses personnes à bloquer certains comptes au hasard, parce qu’elles pensaient que ces comptes les suivaient pour des raisons suspectes, et en réalité ce n’était pas le cas.

Au lieu de paniquer et de faire circuler une chaîne, nous vous conseillons de penser qu’il s’agit d’un rappel pour ne pas oublier que vous devez protéger votre compte Facebook. La bonne nouvelle est que Facebook compte plusieurs méthodes vous permettant de rendre votre compte moins vulnérable. Voici quelques conseils spécifiques :

  1. Votre mot de passe est la pierre angulaire en matière de sécurité des comptes. Utilisez un mot de passe fort, qui soit vraiment résistant, avec au moins 12 caractères, et plus il est long mieux c’est.
  2. Autorisez l’authentification à deux facteurs. Cette méthode fait qu’il est beaucoup plus difficile de pirater votre compte, surtout lorsqu’il s’agit de pirates informatiques qui ne veulent pas pirater votre compte en particulier, mais cherchent plutôt une proie facile.
  3. Pensez à réduire votre visibilité sur les réseaux sociaux si elle est excessive. Facebook dispose de nombreux paramètres de confidentialité. En les configurant correctement, votre compte attire moins les pirates informatiques de ce type, les escrocs, et ainsi de suite.
  4. Il est également recommandé d’installer un antivirus sur vos appareils, y compris sur vos smartphones et vos tablettes.