Comment éviter les fraudeurs quand vous achetez un iPhone de seconde main ?

Les fraudes sont nombreuses sur le marché des ventes de particulier à particulier. De nos jours, nombreux sont ceux qui achètent des smartphones et autres gadgets dans des ventes aux

Les fraudes sont nombreuses sur le marché des ventes de particulier à particulier. De nos jours, nombreux sont ceux qui achètent des smartphones et autres gadgets dans des ventes aux enchères en ligne et autres plateformes de shopping telles que eBay.

Des milliers de gadgets sont vendus et achetés et c’est notamment le cas des populaires appareils de Apple. Il existe de nombreuses façons de tromper la victime qui va acheter/vendre un téléphone à un tiers. Nous vous expliquons les fraudes le plus populaires dans cet article.

  1. Un prix trop bas et un paiement en avance

Faites attention quand quelqu’un propose des produits à un prix très bas et vous oblige à payer à l’avance. Les revendeurs peuvent trouver un tas d’arguments convaincants (besoin d’argent au plus vite, deux appareils similaires offerts en cadeau, etc.). Dans le but d’économiser de l’argent, au lieu d’obtenir un nouvel appareil vous pouvez vous retrouver avec un appareil de seconde main, un appareil cassé ou même rien du tout. C’est pourquoi dans la majorité des cas, il vaut mieux éviter de payer en avance. La seule exception est quand vous achetez votre appareil auprès d’un détaillant de confiance – un compte eBay doit avoir de très bonnes critiques de la part de centaines d’acheteurs.

 

  1. Appareils cassés et téléphones de cire ou en papier

Même les magasins locaux et les boutiques en ligne peuvent vous tromper. De nombreux fraudeurs vendent des appareils défectueux et empêchent les clients de vérifier correctement l’appareil avant de l’acheter. Par exemple, un fraudeur peut vous faire croire que la batterie de l’appareil est vide et que vous devez la recharger avant d’allumer l’appareil. Ces personnes sont très expérimentées et elles savent comment vous convaincre.

 

Quand les victimes arrivent chez elles, elles ouvrent la boite et découvre une surprise plutôt désagréable. Une situation similaire est arrivée à un homme qui a acheté un iPad Mini et iPhone 4S après avoir répondu à une annonce sur Craiglist. Le vendeur lui a livré l’appareil, a pris l’argent et s’est enfui avant que quelqu’un ne puisse le rattraper. Au lieu d’appareil Apple, les boîtes contenaient une brique de cire fondue et un cahier en papier.

  1. Un iPhone aux origines chinoises… et avec Android OS

De nombreuses personnes achètent de faux iPhones à des fabricants chinois parce qu’ils sont moins chers. C’est leur choix. Mais parfois, ces imitations sont vendues comme des appareils originaux. Certains sont exactement comme les vrais. Par exemple, dans cette vidéo, vous pouvez voir un faux iPhone vendu par la marque Goophone. Pourriez-vous détecter qu’il s’agit d’un faux ?

 

Heureusement, dans ce cas, il existe une astuce pour différencier les faux appareils des vrais. Les faux iPhones fonctionnent avec Android OS, vous avez donc juste à l’allumer et à découvrir avec quel boutique d’applications il fonctionne : Google Play (il s’agit alors d’un faux) ou Apple Store (il s’agit d’un vrai iPhone).

  1. Les appareils volés

Si vous allez acheter un iPhone de seconde main, il y a de grandes chances pour qu’un vendeur malhonnête essaie de vous revendre un iPhone volé. Il n’y a aucune manière de savoir si tout est en règle ou non. Néanmoins, certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Assurez-vous de vérifier le profil du revendeur et les critiques des autres clients. Regardez les autres annonces postées par le compte du vendeur en question. Quand vous vérifiez l’appareil lui-même, comparez le code, le numéro de série et l’IMEI sur la boîte avec les informations indiquées dans les paramètres de l’appareil.

 

  1. Les appareils reconditionnés

En achetant un iPhone reconditionné, vous pouvez économiser de l’argent et le fabricant lui-même inspecte l’intérieur et l’extérieur de l’appareil et corrige consciencieusement les éventuels problèmes. La qualité des éventuelles réparations peut être moindre si une compagnie tierce le restaure.

  1. Verrouillage à distance et chantage

Attention ! Il existe des cas dans lesquels des personnes ont acheté des appareils de seconde-main pour ensuite découvrir que l’appareil avait été verrouillé avec l’application Localiser mon iPhone (uniquement à partir d’iOS 6). Les fraudeurs faisaient ensuite du chantage à leurs victimes : ils leurs affirmaient par exemple que leur téléphone avait été volé et les menaçaient de prévenir la police. Pour que l’appareil fonctionne à nouveau, vous devez restaurer les paramètres par défaut de l’appareil avant son acquisition.

Si vous vendez votre iPhone, assurez-vous de bien avoir supprimé toutes vos données. Sinon préparez-vous à de sérieuses conséquences surtout si des informations importantes sont stockées sur la carte mémoire de l’appareil. Dans ce cas, essayez de verrouiller votre appareil à distance.

 

  1. Fausses boutiques et vendeurs/acheteurs malhonnêtes

Certains pirates créent parfois des boutiques en ligne éphémères qui leur permettront de collecter des informations de cartes bancaires et d’autres données sensibles. La situation peut également s’inverser : un individu qui revend son iPhone peut également être victime d’une fraude dans le cas où l’acheteur ne lui envoie jamais d’argent ou qu’il lui demande ces données bancaires afin de lui faire un transfert. Ces données peuvent être utilisées pour voler de l’argent sur votre compte de carte bancaire.

 

  1. Vols, faux billets et autres fraudes

Si vous achetez un iPhone de seconde main à un revendeur local, arrangez une rencontre dans un endroit public doté de Wi-Fi public gratuit afin d’éviter de vous faire voler et de pouvoir vérifier sur place si l’appareil fonctionne correctement.

Si vous le pouvez, munissez-vous de la somme d’argent exacte. Cette étape vous protégera vous et le revendeur des échanges de faux billets. N’acceptez pas de faire de la monnaie. Soyez vigilant et n’hésitez pas à recompter l’argent ou à vérifier l’appareil deux fois.

Bien évidemment, tous ces conseils sont utiles pour l’achat ou la vente de n’importe quel gadget. Les appareils Apple attirent un peu plus les fraudeurs, c’est pourquoi nous avons choisi cet exemple.

 

 

Conseils