Nous renforçons la détection et la protection contre les spams d’Office 365

23 Juil 2018
Business

L’infection par e-mail est une tradition consacrée pour de bonnes raisons. Jetez un coup d’œil à Securelist, notre blog pour les chercheurs et les experts en sécurité ; vous n’avez pas besoin de chercher bien loin, disons par exemple début juillet, pour avoir un aperçu des malwares envoyés par e-mail. Le spam est une méthode courante pour distribuer les ransomwares comme Rakhni. L’hameçonnage classique est une méthode traditionnelle utilisée pour directement voler les victimes en crypto-monnaie. L’harponnage est une tendance actuelle d’APT.  Les pièces jointes des e-mails répandent les malwares comme Cryacl.

Les e-mails ne sont pas le vecteur de malware le plus sophistiqué, mais il s’agit de la méthode la plus courante. En théorie, la réponse aux menaces mentionnées ci-dessus se trouve dans le programme installé sur le serveur de messagerie de votre entreprise, puisqu’il peut filtrer les spams et vérifier les pièces jointes pour savoir s’il y a des traces de malware. Cependant, cette solution est limitée si vous utilisez des services hébergés dans le Cloud, comme Microsoft Office 365.

Évidemment, cela ne signifie pas que vous devez arrêter d’utiliser une messagerie hébergée dans le Cloud. N’oubliez pas que si votre entreprise dépend d’un service externe, alors vous devez améliorer la protection par défaut du service. Dans le cas de Microsoft Office 365, qui est hébergé dans le Cloud, nous vous recommandons d’utiliser Kaspersky Security for Microsoft Office 365.

Il n’y a pas si longtemps, les testeurs de Virus Bulletin ont comparé les niveaux de protection entre Office 365 seul et Office 365 associé avec notre solution. Notre solution a augmenté la détection de spam par 2,41 % sans ajouter de nouveaux faux positifs. Au premier abord, ce chiffre n’a rien d’extraordinaire. Cependant, cette amélioration permet d’avoir un taux de réussite de 99,82 % au lieu de 97,41 %, ce qui est significatif. Seul, Microsoft Office 365 est un bon filtre anti-spam ; il détecte tous les spams qui sont évidents, mais rate ceux qui ne ressemblent pas vraiment à un spam.

Pouvez-vous deviner qui fait de gros efforts pour qu’un spam ressemble à un e-mail légitime ? Vous avez vu juste : les acteurs d’hameçonnage et les opérateurs de malwares.

(Cette amélioration que nous apportons à Office 365 seul en termes d’efficacité pour détecter les malwares est évidente, et ne requiert pas plus d’explication : la détection passe de 79,6 % à 99,6 %. La lutte contre les malwares est notre travail ; c’est ce que nous faisons depuis plus de 21 ans.)

Dans le cadre d’un jeu, notre solution serait une cape de protection magique. Grâce à elle, vous avez +20 en détection de malwares et +2 en anti-spam ; il s’agit donc d’une protection intéressante. Vous pouvez en savoir plus sur Kaspersky Security for Microsoft Office 365, et nos autres solutions hébergées dans le Cloud, en vous rendant sur notre site Internet Kaspersky Business Hub.