Véritable valeur de la vie privée numérique : les consommateurs se « vendent-ils » trop facilement ?

10 Mai 2019

Le partage d’informations personnelles et de valeur en ligne est devenu une partie essentielle de la vie moderne. Bien qu’il soit plus facile de réaliser une transaction et de communiquer grâce à Internet, il est également terrifiant de penser que vous pourriez ne plus contrôler vos données personnelles, et que cette perte aurait un impact colossal sur le monde réel. Beaucoup d’entre nous sont de plus en plus inquiets à ce sujet mais peu de personnes comprennent vraiment ce qu’elles doivent faire.

Afin de comprendre le comportement et les attentes des consommateurs par rapport à la confidentialité des données, Kaspersky Lab a interrogé plus de 11 000 consommateurs de 21 pays dans le monde entier. Voici un bref résumé de ce que nous avons découvert.

Faits intéressants

  • 56 % des personnes interrogées considèrent qu’il est impossible de garantir la confidentialité des informations sur Internet. Le nombre de personnes ayant cette sensation est plus important chez les plus de 55 ans que chez la génération des Digital Natives.
  • 46 % des consommateurs avec lesquels nous avons parlé ont reconnu que quelqu’un a pu accéder, au moins une fois et sans leur accord, à leurs données personnelles en se connectant à leurs comptes en ligne.
  • 21 % des utilisateurs ont connu des pertes financières à cause d’une fuite de données. Ce nombre est plus élevé chez les personnes âgées, alors que l’humiliation et l’intimidation sont les causes les plus fréquentes parmi les jeunes.
  • Les cybercriminels sont la menace la plus importante en matière de vie privée, mais Internet en général et le gouvernement les suivent de près.
  • 35 % des utilisateurs vérifient et modifient régulièrement les paramètres de confidentialité des dispositifs, services et applications qu’ils utilisent. Ce pourcentage est légèrement plus élevé chez les jeunes.
  • Seulement 62 % des utilisateurs protègent leurs appareils avec un mot de passe et 25 % des consommateurs cachent leur webcam.
  • Malgré toutes ces peurs, 18 % des personnes sacrifieraient volontiers leur vie privée si elles recevaient quelque chose gratuitement en retour, et ce pourcentage double si on leur proposait de l’acheter pour 1 million de dollars.

Mettez toutes les chances de votre côté

Malgré nos craintes et les faits liés à l’utilisation des données en ligne, tout le monde devrait pouvoir assurer la confidentialité de ses données. Voici quelques conseils faciles à suivre pour garantir la confidentialité de votre monde virtuel, et éviter que vous soyez victime d’une utilisation abusive des données :

  • Réfléchissez bien avant de publier quoique ce soit sur les réseaux sociaux. Est-ce que le partage de votre opinion, ou d’informations publiques, pourrait avoir de lourdes conséquences ? Serait-il possible d’utiliser ce contenu contre vous, ou à votre détriment, dès maintenant ou dans le futur ?
  • Ne communiquez pas les mots de passe de vos comptes en ligne à votre famille et à vos amis. Vous pensez peut-être que c’est une bonne idée, ou une bonne méthode de partager vos comptes avec vos proches, mais cela augmente aussi la probabilité que vos mots de passe tombent entre les mains de fraudeurs.
  • Ne partagez pas vos informations avec des tiers, et n’autorisez personne à y accéder, à moins que ce soit absolument nécessaire. Cet article vous explique comment vous défendre contre le pistage en ligne et contre les cybercriminels qui essaient de recueillir vos données.

Cliquez ici pour accéder à un guide plus complet expliquant comment garantir la confidentialité des consommateurs. Suivez ces quelques étapes pratiques, et utilisez une solution de sécurité fiable, comme Kaspersky Security Cloud, pour protéger vos données en ligne.

Vous pouvez également consulter la version intégrale du rapport (seulement disponible en anglais).