Protection de la vie privée : une préoccupation majeure pour les utilisateurs de Facebook, Google et Twitter

1 Mar 2013

Alors que le monde continue de vouloir partager les détails de sa vie à travers des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Google Plus, les responsables de la protection de la vie privée de ces compagnies déclarent recevoir de plus en plus de questions des utilisateurs qui souhaitent savoir comment leurs données personnelles sont utilisées, et obtenir des réponses sur comment améliorer leur confidentialité.

« Il s’agit d’être sensible aux utilisateurs et de comprendre leurs priorités » a déclaré Keith Enright, avocat principal expert en protection de la vie privée chez Google, lors d’une discussion sur la vie privée à la conférence RSA à San Francisco cette semaine. « L’inquiétude des utilisateurs qui ont peur des fraudes financières et des usurpations d’identité est une thème récurrent.  »

Google a pris des mesures de sécurité proactives au sein de ses services, comme l’ajout du chiffrement SSL et la possibilité de pouvoir utiliser une deuxième forme d’identification pour accéder aux comptes Gmail. Ces initiatives rendent les services plus sûrs, et elles préservent les informations personnelles des utilisateurs et donc leur vie privée.

Erin Egan, responsable en chef de la protection de la vie privée chez Facebook, admet que sa compagnie fait office de paratonnerre pour les inquiétudes relatives à la protection de la vie privée. Les utilisateurs et leurs données sont le principal produit de la compagnie, et de nouveaux outils tels que Facebook Graph Search, qui permet d’effectuer des recherches très précises, rendent aussi les professionnels inquiets. Selon les experts, on a donné aux pirates informatiques un nouvel outil pour qu’ils puissent explorer les réseaux sociaux, définir le profil de leurs victimes avant de mener des campagnes d’hameçonnage et de spam, et enfin mener des attaques ciblées qui peuvent conduire à des usurpations d’identité et autres conséquences désastreuses.

Erin Egan affirme que les équipes de Facebook sont briefées de A à Z sur le développement de produit, y compris sur les détails relatifs à l’organisation interne de celui-ci qui incluent des informations de sécurité ou juridiques.

« Nos équipes étudient chaque fonction du produit, et elles en inspectent toutes les complexités (réglementaires et judiciaires) et les analysent ensemble » explique Erin Egan. « La meilleure façon de gérer et de comprendre toutes ces complexités est de réunir des experts de chaque département pour analyser chacune des caractéristiques du produit. »

Néanmoins, la publicité ciblée étant toujours la principale source de revenu de Facebook, et les innovations telles que la géolocalisation augmentant encore davantage l’utilisation des publicités ciblées, les entreprises examinent les possibilités d’inclure des interfaces de vie privée contextuelles, qui offriraient des options de confidentialité aux utilisateurs suivant ce qu’ils font en temps réel.

« Tout sera basé sur des options de contrôle contextuelles, les gens pourront déterminer ce qu’ils veulent partager au moment où ils utilisent le service » a déclaré Erin Egan.

Les services qui utilisent la géolocalisation rendent les défendeurs de la protection de la vie privée inquiets. Avec la mise en place de ces services, les utilisateurs pourraient, par exemple, recevoir des publicités automatiquement sur leur smartphone suivant le lieu où ils se trouvent. Selon Keith Enright, il existe des manières de maintenir un certain niveau de confidentialité tout en atteignant les objectifs de la compagnie.

« Je pense vraiment qu’il existe un grand nombre de possibilités entre les services utilisant la géolocalisation et l’utilisation d’identifiants anonymes uniques qui pourraient nous permettre de faire que nos services respectent la vie privée des utilisateurs de manière sensible » a affirmé M. Enright. « En outre, d’autres identifiants anonymes permanents pourront offrir plus de services et suivre ce même concept où vous êtes considéré comme un utilisateur identifié souhaitant disposer de services de géolocalisation optimisés selon vos besoins. »

« Il s’agit avant tout des attentes des utilisateurs, et de construire un produit utile qu’ils souhaiteront utiliser. »