Comment empêcher le partage des données entre WhatsApp et Facebook ?

5 Sep 2016

Quand Facebook a racheté WhatsApp pour la somme astronomique de 19 milliards de dollars, il ne faisait nul doute que tôt ou tard, le géant des réseaux sociaux essaierait de récupérer son argent et rentabiliser WhatsApp. On fait le point.

facebook-whatsapp-featured
  • WhatsApp chiffre vos messages. Personne, sauf vous et votre correspondant, ne peut les lire. Cela signifie que vos conversations ne peuvent pas être repostées sur Facebook ou analysées à des fins marketing et publicitaires.
  • Il n’y aura pas de bannières publicitaires sur WhatsApp. Du moins, pour l’instant. Mais vous recevrez certainement des messages publicitaires d’entreprises.
  • Facebook aura accès à des données comprenant la fréquence à laquelle vous utilisez WhatsApp et avec qui vous parlez.
  • Facebook utilisera les données qu’il collecte afin de vous montrer des publicités plus pertinentes. Ce qui veut dire que ce que vous faites sur WhatsApp changera ce que vous voyez sur Facebook. Si vous désapprouvez cette idée, vous pouvez choisir de ne pas y adhérer.

Lorsque vous verrez les nouvelles conditions d’utilisation, il vous suffit de cliquer sur le bouton flèche en dessous d’ACCEPTER et de décocher la case qui spécifie que vous acceptez de partager vos données avec Facebook.

whatsapp-eula-1
  • Si vous avez déjà accepté les nouvelles conditions d’utilisation, il vous suffit d’aller dans les réglages de l’application et de décocher la case.
whatsapp-eula-2
  • Seuls les utilisateurs actuels de WhatsApp peuvent cesser de partager leurs données. Les nouveaux utilisateurs n’auront pas d’autre choix que de les confier à Facebook.
  • Le partage des données n’aura pas d’incidence sur les utilisateurs de WhatsApp et de Facebook.
  • Si vous tenez à votre vie privée et souhaitez communiquer librement, sans publicités intrusives etc, essayez une autre application de messagerie. Voici une liste des applis les plus sûres. Malheureusement, vos choix peuvent se voir limités en fonction de ce qu’utilisent vos amis et vos collègues, à moins que vous ne persuadiez votre cercle de contacts d’accorder autant d’importance que vous à leur vie privée.