Se marier à nos smartphones ? Pour un homme, c’est devenu réalité !

9 Juin 2016

Diriez-vous que vous aimez votre smartphone ? A priori, rien d’exceptionnel. Je suis sûr que de nombreuses personnes s’accorderaient pour le dire. Parfois, il arrive qu’on déteste nos smartphones ; chaque relation ayant ses hauts et ses bas. Mais iriez-vous jusqu’à dire que vous avez une relation émotionnelle avec votre smartphone ? Une étude psychologique le confirme.

smartphone-my-precious-featured

Les Universités de Würzburg et de Nottingham-Trent ont mené une étude pour montrer à quel point nous sommes dépendants de nos smartphones, et les résultats sont assez impressionnants. Parmi les sondés de l’enquête, 37,4% ont déclaré que leur smartphone est aussi important ou plus que leurs amis proches. Il ne faudra sans doute pas longtemps pour que ces derniers prennent totalement le dessus sur nos amis.

L’étude a également révélé que :

-29,4% des participants ont affirmé que leur smartphone avait autant d’importance, voire plus que celle de leurs parents ;
-21,2% ont déclaré que leur smartphone était aussi important que leur partenaire ;
-16,7% ont mentionné que leur smartphone était de la plus grande importance pour eux, même si seulement 1,1% ont indiqué qu’il était plus important que tout dans leur vie.

Toutefois, ce n’est pas exactement l’idée qu’on se fait d’une relation. Eh bien, elle est peut-être plus proche de ce que l’on croit : jeton un coup d’œil à Las Vegas. Le 20 mai 2016, un groupe de personnes s’est réuni dans une chapelle pour célébrer un évènement très spécial : le mariage d’Aaron Chervenak et de son smartphone.

En réalité, Chervenak est un vidéaste et un aventurier, et n’a pas eu de coup de foudre pour son smartphone. Il a expliqué pourquoi il voulait symboliser son geste par le biais du mariage : « Les smartphones sont devenus très importants dans nos vies. Ils nous accompagnent tout le temps, ils nous divertissent, nous aident à cuisiner, à communiquer — ils sont en fait très sociaux. » Il a ainsi indiqué qu’il souhaitait voir si c’était possible et comment les gens réagiraient.

« C’était très amusant en fait : Lorsqu’un de mes amis a contacté la chapelle, ils étaient surpris mais en même temps ils ont accepté volontiers : ‘OK, pas de problème, on peut organiser ça.’ C’était très facile et pas si compliqué au final » a-t-il ajouté. Il a donc invité un groupe d’amis et organisé la cérémonie.

« Bien sûr il ne s’agit pas de quelque chose d’aussi émouvant que de se marier avec une personne ; la connexion émotionnelle est complètement différente » a-t-il déclaré. « Ce mariage reste toutefois symbolique, puisque d’un point de vue légal il est impossible de se marier avec un objet. Mais le message lui est bel et bien là : ces petits appareils sont devenus incroyablement chers à nos yeux, et ce petit acte symbolique en démontre sa grande valeur. »