Qu’est-ce qui peut vous protéger des ennemis invisibles ? Un chapeau en papier d’aluminium bien sûr !

Aujourd’hui marque l’inauguration du Jour du chapeau en aluminium. De quoi s’agit-il ?

C’était quand la dernière fois que vous vous êtes retrouvé seul ? Probablement jamais ! Même dans votre tête vous n’êtes jamais vraiment seul ! Les ennemis vous envahissent (depuis toujours ils essayent de se faufiler dans vos pensées) et pire, de les influencer ! Et ce n’est pas tout, il y a également de nombreux ennemis hors de vos pensées : les mauvais esprits, les services secrets des gouvernements, les multinationales émergentes, les extraterrestres… pour ne citer qu’eux.

#tinfoilday2016

Face à ces menaces constantes qui envahissent nos pensées, nous avons décidé de prendre les mesures nécessaires au problème, en créant le Jour International du chapeau en aluminium ! Et ce n’est pas un hasard si cette année a été choisie pour ce jour en particulier ! Elle marque le 120ème anniversaire de l’invention du chapeau en aluminium utilisée dans le but de prémunir son cerveau de l’influence d’un champ magnétique.

Pour participer au Jour International du chapeau en aluminium, c’est très simple ! Il suffit de vous couvrir les oreilles et la tête d’un chapeau en aluminium fait maison, et tous ensemble nous rassemblons nos efforts pour une lutte commune, en proclamant notre cri de guerre :  » Sortez de ma tête !  » En ce jour unique, nous serons tous, du moins dans une certaine mesure, protégés par les chapeaux en aluminium, et ce massivement.

C’est le moment de déchirer du papier alu de votre cuisine, de prendre un selfie, et de le publier sur les réseaux sociaux avec l’hashtag #tinfoilhatday2016 (jour du chapeau en aluminium).

Impossible de mettre la main sur le papier alu dans votre placard ? Un ennemi a déjà tenté de s’emparer du chapeau dans le but de déjouer vos mesures de protection ? Ne vous en faites pas ! Rendez-vous sur le site tinfoil.kaspersky.com où vous trouverez de nombreux chapeaux d’aluminium pour vos avatars.

Pourquoi maintenant ?

Couvrir sa tête d’une protection n’est en rien un phénomène nouveau ! Déjà au temps de la préhistoire, les hommes couvraient leur tête d’écorce de bouleau, de bois, de cuir, de pelage, et un peu plus tard de bronze, et de tout autre type de matériaux similaires. A l’époque, ils se protégeaient du soleil, de la pluie et des coups, ça va de soi. Ils n’avaient pas encore conscience qu’il fallait se protéger des ennemis envahisseurs d’esprit ! (De toute façon, à cette époque les quantités d’aluminium provenant des écorces des arbres ne protégeaient que des incompétents de la télépathie).

Tin foil hat: classic style

Tout a changé lorsqu’un certain Wilhelm Conrad Röntgen démontra l’existence des rayons X. La découverte de ces derniers a conduit de nombreux spécialistes, pseudo-spécialistes et charlatans en tout genre d’émettre leurs interprétations sur ce que les rayons X impliquaient pour la race humaine.

Parmi les articles écrits à ce sujet, ils faisaient allusion au temps que cela prendrait aux rayons X de mettre fin à notre vie privée, comme par exemple voir à travers nos vêtements, et plus encore de savoir ce que l’on pense. Et nul doute que ces théories s’avèrent authentiques, c’est d’ailleurs pour cette raison que des entrepreneurs inventeurs inconnus de Londres se sont lancés dans la course aux chapeaux spécifiques pour protéger vos pensées.

What's going to protect you from invisible enemies? A tin foil hat, of course!

Nous ne savons pas exactement de quoi sont faits ces chapeaux (malheureusement tous les stocks ont été épuisés avant que les experts de Kaspersky Lab soient nés), mais qu’importe ! Ils se sont imposés comme des pionniers en transmettant cette idée de couvrir nos têtes dans le but de protéger nos pensées, un premier pas vers la résistance !

Celebrate Tin Foil Hat Day 2016

Revenons à l’époque actuelle, nous célébrons aujourd’hui deux anniversaires : en plus des 120 ans de la création des chapeaux en aluminium, cela fait 90 ans que Julian Huxley, en Avril 1926, a publié son court récit dans The Yale Review intitulé « The Tissue-Culture King », dans lequel le protagoniste bloque les effets de la télépathie. Comment ? Avec un chapeau en aluminium !

The role of tin foil hat in world history

Kaspersky Lab préfère une approche systémique à plusieurs niveaux concernant la sécurisation des informations et envisage d’intégrer cette méthode de protection dans certains de ses produits de sécurité. De plus, notre cyborg Evgeny Chereshnev, a pris la décision d’expérimenter cette performance technologique sur son propre corps en couvrant son crane de papier d’aluminium (aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur). Rien que pour ça, il mérite tout votre soutien en postant vos plus belles photos avec des chapeaux en aluminium !

Conseils