Qui vous traque sur le Web ?

10 Mai 2016

Qu’il s’agisse des réseaux sociaux, des actualités en ligne, des services de média en ligne ou des boutiques sur le Web, tous offrent du contenu de grande qualité, comparé à l’Internet d’antan. Pour y arriver, il faut investir en conséquence. Et comme pour tout investissement, on en attend une rentabilité. Après tout, tout se paie. Avec tous les contenus gratuits de nos jours, on peut se poser la question suivante : comment est-il possible d’obtenir un retour sur investissement ?

web-tracking-featured

La réponse est assez simple : qu’on le veuille ou non, nous payons ce contenu avec nos informations pri-vées. Elles sont collectées via des systèmes de publicité avancés, capables de traquer les utilisateurs sur le Web, afin de comprendre leurs goûts et intérêts.

Jusqu’où le  » Web tracking  » peut-il aller ?

A quel point l’utilisation des systèmes de tracking est-elle répandue sur les sites Web ? Eh bien, il s’avère que 100% des 1000 sites les plus visités par les utilisateurs qui participent à Kaspersky Security Network utilisent au moins un service de tracking. Pour la majorité d’entre eux, on peut en trouver plus, des dizaines voire des centaines parfois !

Par exemple, jetons un coup d’œil au site TMZ.com. Selon le classement d’Alexa, il est le 677ème site le plus visité au monde. L’entête « Do not track » disponible dans notre mode de Navigation privée montre quasiment 700 ressources bloquées sur le domaine de TMZ.com, comme vous pouvez le constater sur la capture d’écran ci-dessous prise le 11 mars 2016.

trackers-tmz

Comment est-ce possible ?

Grâce à Lightbeam, une extension de navigateur gratuite, on peut vous montrer toutes les connexions tierces effectuées par TMZ.com. Au centre du diagramme ci-dessous se trouve le domaine de TMZ.com et les dizaines de tentacules représentant les connections à des domaines tiers qui se font instantanément lorsque vous visitez TMZ.com.
trackers-lightbeam
Pour faire simple, lorsque vous vous rendez sur TMZ.com, vous pensez être seulement connecté à son serveur. En réalité, vous êtes connecté à un grand nombre de serveurs externes quelque part dans le monde. Bien sûr, toutes ces connections ne sont pas une menace pour votre vie privée. Mais d’une manière ou d’une autre, vous pouvez vous retrouver avec presque 700 objets de tracking lors d’une visite. Kaspersky Lab peut efficacement bloquer tous ces types de trackers.

Que sont ces trackers ?

Une bonne partie de ces trackers permet un suivi comportemental utilisé à des fins publicitaires. Selon Kaspersky Lab, 43% des entreprises utilisent un système de tracking à cet effet : nous les classons dans la catégorie « Agences publicitaires ».

trackers-ad-agencies

TOP 10 des trackers dans la catégorie des agences publicitaires

 

 
Il n’est pas listé dans le top 10 mais on attribuera une mention spéciale au service Facebook Custom Au-diences, classé numéro 15 dans le top des agences publicitaires. Cela prouve que les réseaux sociaux sont plus qu’un immense espace de discussion. Le principal business des réseaux sociaux est de traquer les utilisateurs à des fins marketing ; un business, qui selon eMarketer, a généré plus de 25 milliards de dollars en 2015.
Les 57 % des entreprises restantes sont composées de balises Internet et d’outils de mesure d’audience Internet. Notre catégorie « Analytique Internet » rassemble tous les services qui collectent principalement des données à des fins statistiques, sans intention précise de traquer l’utilisateur et/ou avec l’intention de cibler le contenu, déclarent les agences publicitaires. Parmi ceux utilisés, on peut citer les compteurs de visites, les services de test A/B, les indicateurs, les applis de mesure, les heat maps (cartes thermiques), la géolocalisation, le temps passé des utilisateurs, etc.

trackers-web-analytics

TOP 10 des trackers dans la catégorie  » Analytique Internet « 

 
La catégorie des balises Internet est composée des services clairement utilisés pour traquer les utilisateurs, tels que le tracking cross-device, le tracking cross-domain, les pixels espions, les balises Internet et autres méthodes créatives de tracking.

trackers-web-beacons

TOP 10 des trackers dans la catégorie des balises Internet

 

Kaspersky Lab anti-tracking

La meilleure façon sans doute de protéger votre vie privée est notre outil anti-tracking appelé « Navigation privée ». Est-il efficace ? Pour le vérifier, nous avons comparé notre solution avec un des produits phares dans ce secteur, Ghostery, nous pouvons donc vous donner quelques chiffres. Le graphique ci-dessous compare le nombre total de sociétés de tracking bloquées par Ghostery et Kaspersky. Ces résultats ont été obtenus le 4 mai 2016. Nous pouvons vous garantir que les chiffres augmentent chaque jour en faveur de Kaspersky Lab, grâce aux efforts de nos experts.
Comment avons-nous obtenu ces résultats ? Les données de Ghostery peuvent être vues dans les Options de l’extension de navigateur elle-même. En ce qui concerne les données de Kaspersky Lab, vous pouvez aller dans les paramètres de Kaspersky Internet Security ou Kaspersky Total Security et vous rendre dans Protection- > Navigation privée -> Catégories et exclusions. Une fois ici, vous pouvez cliquer sur chaque catégorie et voir le nombre total de trackers dans notre base de données en temps réel.

trackers-kaspersky-private-browsing-performance

Performance de la Navigation privée de Kaspersky

 

Vous pouvez trouver l’outil de Navigation privée dans nos produits Kaspersky Internet Security et Kaspersky Total Security. Ils sont offerts avec 30 jours d’essai gratuit et nous sommes convaincus qu’en ce laps de temps, l’utilisation de notre système anti-tracking vous permettra de constater une nette différence.