<img src="https://d5nxst8fruw4z.cloudfront.net/atrk.gif?account=5DiPo1IWhd1070" style="display:none" height="1" width="1" alt="" />

Nos principes en matière de coopération avec les autorités

En tant que société privée, nous n'avons pas de politique liée à un gouvernement quel qu’il soit mais nous mettons un point d’honneur à collaborer avec les autorités de nombreux pays et avec des instances internationales dans la lutte contre la cybercriminalité. Nous coopérons avec les pouvoirs publics afin de servir au mieux les intérêts de la cybersécurité internationale, en procédant à des consultations techniques ou à l’analyse de programmes malveillants par nos experts, conformément à des décisions de justice ou dans le cadre d’enquêtes.

Les autres acteurs du secteur de la cybersécurité font de même. Sans l’expertise des professionnels de la sécurité, il ne serait pas possible de faire respecter la loi. Lorsque les cas de cybercriminalité sont à l’échelle nationale, les entreprises de sécurité informatique prêtent leur concours aux forces de l’ordre pour leurs enquêtes. Lorsqu’ils se produisent à l’échelle internationale, elles interviennent aux côtés des autorités de chaque pays concerné, dans le respect des obligations légales et des juridictions. Cette coopération est cruciale pour lutter contre la cybercriminalité mondiale.

Nous œuvrons de concert avec la communauté mondiale de la sécurité informatique, les organisations internationales et les services de police (INTERPOL, Europol, division Microsoft Digital Crimes Unit, NHTCU (National High Tech Crime Unit) aux Pays-Bas et City of London Police, par exemple) ainsi qu’avec les CERT (Computer Emergency Response Teams) du monde entier. Pendant les enquêtes, les experts en sécurité de Kaspersky Lab apportent uniquement leurs compétences techniques et concentrent leurs recherches sur l’analyse des malwares. La société applique en l’occurrence les mêmes méthodologies et principes que pour la découverte et l’analyse des malwares à motivation commerciale.

En octobre 2014, Kaspersky Lab et Europol ont signé un protocole d’accord ouvrant la voie à une coopération plus étroite. En outre, la société a apporté son soutien, avec ses produits et ses informations, au lancement par INTERPOL du Digital Crime Center de son Global Complex for Innovation (IGCI) à Singapour, responsable de la partie technique de ses enquêtes sur les cyberincidents.

Nous organisons en outre régulièrement des formations spéciales pour les forces de police internationales, ainsi que pour les agents d’INTERPOL et d’Europol.