14 juin 2017

Kaspersky Lab ouvre un nouveau Future Tech Lab en Israël

Le nouveau centre de R&D est appelé à combattre les cybermenaces ciblant les technologies du futur

Les cybercriminels ont de plus en plus la volonté et la capacité de lancer des attaques contre les infrastructures critiques. Cela concerne en particulier les systèmes de contrôle de processus industriels (ICS) connectés à Internet, et les technologies du futur telles que l’Internet des objets (IoT) et les véhicules connectés. Pourtant les entreprises et les utilisateurs demeurent dans un inquiétant état d’impréparation. Ouvrir l’accès à une veille sur les menaces en temps réel est donc devenu impératif. Afin d’aider ses clients et partenaires à identifier ces menaces émergentes et à s’en protéger, Kaspersky Lab annonce l’ouverture de son Future Tech Lab en Israël.

Implanté dans les nouveaux bureaux de la société à Jérusalem, ce nouveau centre de R&D aura pour mission d’étudier les cybermenaces ciblant les nouvelles technologies, par exemple les systèmes IoT, embarqués, automobiles ou industriels.

Un centre de R&D qui s’inscrit dans la volonté d’internationalisation croissante de Kasperksy Lab pour vaincre les cybermenaces à travers le monde.

L’inauguration du Future Tech Lab en Israël vient renforcer la présence internationale en plein essor de Kaspersky Lab, complétant son réseau existant de pôles d’experts en Russie, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande et en Chine. Stratégiquement situé au cœur d’une des plus grandes villes du pays, le nouveau centre de R&D accueillera les experts opérant en première ligne dans la bataille en cours contre les cybermenaces – bataille qui fait appel à des chercheurs, ingénieurs et développeurs hautement qualifiés.

Les chercheurs du centre israélien travailleront en étroite collaboration avec leurs collègues des autres pôles de Kaspersky Lab à travers le monde afin de partager leur connaissance et leur analyse des plus récentes menaces visant en permanence les entreprises et les particuliers. Ils fourniront ainsi aux entreprises les informations exploitables nécessaires pour conserver une longueur d’avance sur les cybercriminels.

Eugene Kaspersky, CEO et Président de Kaspersky Lab, commente : « Israël est un pôle technologique majeur, notamment dans le domaine de la sécurité informatique, et nous sommes heureux de faire partie de cette formidable communauté. C’est aussi un pays qui comprend véritablement l’importance de la cybersécurité industrielle et les défis auxquels sont confrontées les infrastructures critiques. »

Il ajoute : « L’ouverture de notre Future Tech Lab à Jérusalem marque une étape très importante pour nous et j’aimerais remercier la municipalité et plus particulièrement le maire, M. Nir Barkat, pour nous avoir aidés à l’accomplir. La révolution numérique se poursuit et le monde est de plus en plus interconnecté. Il existe d’ores et déjà bien plus d’équipements “connectés” que d’êtres humains sur la planète. Le principal problème est que la plupart de ces systèmes, notamment ceux qui remplissent des fonctions critiques dont nous dépendons dans notre vie quotidienne, sont vulnérables à des cyberattaques. Notre centre R&D de Jérusalem se concentrera sur ces menaces et sur les moyens de les repousser. »

« Le lancement du Future Tech Lab représente un nouveau jalon pour l’entreprise et pour nous, ici, en Israël. Nous sommes déterminés à détecter et neutraliser toutes les formes de menaces, quelles que soient leur origine, leur finalité et leur cible. Le nouveau Future Tech Lab va constituer un pôle supplémentaire pour continuer à mener cette lutte mondiale sans relâche contre la cybercriminalité et à procurer à nos clients et partenaires les connaissances dont ils ont besoin pour anticiper les dangers qui se profilent au cours des années à venir », ajoute Noam Froimovici, Directeur général de Kaspersky Lab Israël.

Articles related to Actualités du secteur