Nos partenaires - Solutions et opportunités | Kaspersky Lab | Kaspersky Lab FR

Les objectifs du programme

  • Réduire le risque de voir le logiciel d'un partenaire classé à tort comme malveillant (détection des faux positifs)
  • Offrir une expérience positive aux utilisateurs lorsqu'ils téléchargent et utilisent les logiciels d'un partenaire et de Kaspersky Lab
  • Alléger considérablement la charge des services de support du partenaire et de Kaspersky Lab

Avantages

  • Participation gratuite
  • Compatibilité vérifiée avec les configurations réelles de protection antivirus proposées par Kaspersky Lab et risque réduit de fausses alertes générées par la protection antivirus en cas de comportement non standard de la part du logiciel du partenaire
  • Expertise logicielle indépendante fournie par Kaspersky Lab, leader dans le domaine de la protection antivirus et la sécurité de l'information

Critères de participation au programme Whitelist

  • L'entreprise doit disposer d'un site Internet qui fonctionne.
  • Le site Internet de l'entreprise doit contenir son adresse légale.
  • Le logiciel de l'entreprise et son site Internet ne doivent pas promouvoir d'idées religieuses, politiques ou pseudoscientifiques.
  • Le logiciel de l'entreprise ne doit pas reproduire l'interface de produits tiers ni les messages standard des systèmes d'exploitation. Le logiciel de l'entreprise ne doit pas afficher de faux messages, provenant prétendument de tiers.
  • Toutes les icônes de contrôle du site Internet et du logiciel, ainsi que leur intitulé, doivent refléter sans équivoque l'action associée.
  • Le logiciel de l'entreprise ne doit pas annoncer ou promouvoir de logiciels ou de ressources Web appartenant à des tiers, à moins qu'ils ne soient utilisés comme plate-forme de lancement (comme Steam ou Origin).
  • Le code logiciel et les fichiers de configuration (y compris les fichiers à télécharger) ne doivent pas contenir de fonctionnalités qui permettent au logiciel d'appeler des ressources malveillantes ou hébergeant des programmes potentiellement indésirables (PUP).
  • La signature numérique de l'entreprise (le cas échéant) ne doit pas être utilisée par d'autres fournisseurs ni être corrompue (la signature ne doit être répertoriée dans celles ayant été utilisées par un programme malveillant ou un PUP).
  • Aucun programme d'administration à distance ne pourra être ajouté
    • si le logiciel est connu pour avoir été utilisé par des pirates ; par exemple, si le programme a été utilisé comme composant backdoor.
    • si le programme peut être utilisé pour accéder à distance à un ordinateur sans que l'utilisateur en soit informé.