7 février 2017

En France, près de la moitié des 10-15 ans craignent d’utiliser Internet

Kaspersky Lab encourage les parents, les enseignants et les professionnels du secteur de l’éducation à restaurer la confiance des plus jeunes dans les réseaux, à la veille de la journée pour un Internet plus sûr

Une étude commandée par Kaspersky Lab à l’occasion de la journée Safer Internet Day 2017 (pour un Internet plus sûr) révèle que les menaces croissantes auxquelles sont confrontés les enfants en ligne ont désormais un effet préjudiciable, puisque près de la moitié (48 %) des 10-15 ans en France reconnaissent craindre à des degrés divers d’aller sur Internet. Depuis le risque de piratage de certains jouets jusqu’à celui du détournement de mineurs sur des plates-formes de jeux comme Minecraft, il n’est pas étonnant que les plus jeunes aient peur de ce à quoi ils s’exposent en ligne. Que faire alors pour restaurer leur confiance ? Kaspersky Lab apporte son soutien à la journée pour un Internet plus sûr afin de contribuer à répondre à ce problème.

Selon l’enquête, ce sont plus précisément un quart (25 %) des enfants qui redoutent d’être harcelés par des inconnus, 15 % qui ont peur qu’un inconnu leur demande de faire quelque chose dont ils n’ont pas envie, 14 % de se voir inciter à commettre un acte illégal et 15 % que des inconnus aient accès à des informations qu’ils ont publiées, même après suppression de celles-ci.

En outre, les enfants interrogés sont également conscients que leurs propres activités en ligne peuvent perturber d’autres internautes. Près d’un sur cinq (17 %) avoue avoir déjà regretté d’avoir posté quelque chose ayant pu heurter un ami ou un autre utilisateur.

« Face aux multiples avantages pour les enfants d’être connectés à Internet, il est facile d’oublier la vulnérabilité qui est la leur et les expose à des dangers sur Internet, qu’ils en soient conscients ou non », souligne Tanguy de Coatpont, Directeur Général de Kaspersky Lab en France. « Cette année, le Safer Internet Day a pour thème “s’unir pour améliorer Internet”. Le secteur de la sécurité, les pouvoirs publics, les enseignants et les parents ont tous pour devoir d’atténuer les risques et de fournir aux plus jeunes un cyberespace sécurisé où ils puissent travailler, se détendre et jouer. » 

« Alors qu’Internet s’affirme de plus en plus comme le média de prédilection des enfants et des adolescents, cette étude majeure démontre la nécessité de veiller à les doter des outils technologiques et des conseils appropriés afin qu’ils opèrent des choix sûrs en ligne », ajoute Tanguy de Coatpont, Directeur Général de Kaspersky Lab en France. « Moyennant le soutien adéquat, les enfants peuvent grandement bénéficier de ce qu’ils trouvent sur Internet. Qu’il s’agisse pour eux de nouer des contacts, de s’instruire ou de jouer, nous avons tous la responsabilité collective de réduire les risques au minimum et de pousser les avantages au maximum pour cette nouvelle génération numérique. » 

Kaspersky Lab exhorte les parents, les enseignants et les professionnels du secteur à œuvrer ensemble à la création d’un environnement sûr pour les enfants, afin que ceux-ci puissent apprendre et s’épanouir sur Internet au lieu d’avoir peur de s’y connecter. 

Note : 

L’enquête a été réalisée par Opinion Matters pour Kaspersky Lab auprès d’un millier d’enfants âgés de 10 à 15 ans, sur une période de 10 jours.

Articles related to Communiqués de presse