20 avril 2017

Kaspersky Industrial CyberSecurity for Energy renforce la protection des infrastructures énergétiques

Kaspersky Lab annonce la disponibilité de Kaspersky Industrial CyberSecurity for Energy, une solution de sécurité informatique avancée dédiée aux compagnies énergétiques et reposant sur la suite Kaspersky Lab de protection des infrastructures industrielles.

Kaspersky Lab annonce la disponibilité de Kaspersky Industrial CyberSecurity for Energy, une solution de sécurité informatique avancée dédiée aux compagnies énergétiques et reposant sur la suite Kaspersky Lab de protection des infrastructures industrielles.

Les infrastructures énergétiques : des cibles faciles et lucratives pour les cybercriminels.

Les réseaux électriques modernes sont des infrastructures complexes, intégrant des fonctions d’automatisation et de contrôle. Or, du fait qu’ils communiquent par des protocoles ouverts, ils ne comportent pas de fonctions de cybersécurité suffisantes pour contrer l’éventail de menaces de plus en plus sophistiquées auxquels ils s’exposent.

Une récente étude de Kaspersky Lab sur la cybersécurité industrielle révèle que 92 % des systèmes de contrôle de processus industriels (ICS) accessibles de l’extérieur utilisent des protocoles de connexion Internet ouverts et non sécurisés. Depuis 2010, le nombre de vulnérabilités des composants ICS a également décuplé, faisant de ces équipements une cible facile et lucrative pour les cybercriminels. Le défi pour les compagnies énergétiques est clair : selon la dernière enquête Ernst & Young en date consacrée à la sécurité informatique au niveau mondial, 42 % d’entre eux se déclarent vraisemblablement dans l’incapacité de détecter une attaque sophistiquée.

Comment la solution fonctionne-t-elle ?

Kaspersky Industrial CyberSecurity (KICS) for Energy a pour vocation d’aider les compagnies énergétiques à sécuriser chaque couche de leurs infrastructures industrielles, sans que cela impact la continuité opérationnelle ni la cohérence des processus technologiques. La solution de Kaspersky Lab protège les centres de contrôle SCADA et les systèmes d’automatisation des sous-stations, tant au niveau supérieur (serveurs, interfaces homme-machine, passerelles, stations de travail) qu’au niveau secondaire (relais de protection, contrôleurs de tranche, unités de fusion, RTU), ainsi que les autres équipements électroniques (IED) des bus de sous-station et de processus, et l’ensemble des infrastructures du réseau.

« L’automatisation, le contrôle et la protection des équipements électriques ne sont plus gérés par des systèmes fermés et, en l’état actuel, la détection d’une menace potentielle est extrêmement difficile, tant du point de vue technique qu’organisationnel », commente Tanguy de Coatpont, Directeur général de Kaspersky Lab France et Afrique du nord. « C’est pourquoi les compagnies énergétiques doivent renforcer leurs défenses pour lutter contre des cyberattaques de plus en plus répandues et éviter le scénario-catastrophe d’une interruption totale du service et de l’impact que celui-ci aurait sur les citoyens et sur la société dans son ensemble. »

Alexander Golubev, responsable de la sécurité informatique du réseau de distribution électrique du District Fédéral du Nord-Ouest Russe (Rosseti), témoigne : « En tant que l’un des principaux opérateurs de réseaux électriques en Russie, il est très important pour notre compagnie d’assurer un fonctionnement ininterrompu, notamment en évitant les cyberattaques sur notre infrastructure informatique. Un grand nombre de nos filiales utilisent les solutions de Kaspersky Lab depuis longtemps car elles leur permettent de détecter et bloquer tous les types de cybermenaces avec efficacité et rapidité. »

Pour en savoir plus sur Kaspersky Industrial CyberSecurity for Energy, rendez-vous sur https://ics.kaspersky.com/

Articles related to Communiqués de presse