Skip to main

Qu'est-ce que l'Internet des objets ?

L'Internet des objets, ou IdO, est un système d'appareils informatiques interconnectés qui peuvent collecter et transférer des données sur un réseau sans fil sans intervention humaine.

Il ne s'agit pas seulement des ordinateurs portables et des smartphones : presque tout appareil qui dispose d'un interrupteur peut potentiellement se connecter à Internet, ce qui en fait un composant de l'IdO. Par exemple, un « objet » dans l'Internet des objets pourrait être une personne portant un implant de surveillance cardiaque, une caméra diffusant des images en direct d'animaux sauvages dans les eaux côtières ou une voiture avec des capteurs intégrés pour avertir le conducteur des risques. Essentiellement, tout objet auquel on peut attribuer une adresse IP (Internet Protocol) et qui peut transférer des données sur un réseau peut faire partie de l'Internet des objets.

Comment fonctionne l'Internet des objets ?

Un système IdO comprend des capteurs/appareils qui communiquent avec le Cloud par le biais d'une forme de connectivité. Une fois que les données ont atteint le Cloud, un logiciel les traite et décide d'effectuer une action, comme régler les capteurs/appareils, sans que l'utilisateur ait à intervenir ni à envoyer une alerte.

Un système IdO complet se compose de quatre éléments distincts. Capteurs ou appareils, connectivité, traitement des données et interface utilisateur. Examinons-les tour à tour :

Capteurs/Appareils

Ceux-ci collectent des données à partir de leur environnement. Un appareil peut comporter plusieurs capteurs : par exemple, un smartphone contient un GPS, un appareil photo, un accéléromètre, etc. Essentiellement, le ou les capteurs collectent des données de l'environnement dans un but précis.

Connectivité

Une fois que l'appareil a collecté les données, il doit les envoyer au Cloud. Il le fait de différentes façons : Wi-Fi, Bluetooth, satellite, réseaux étendus à faible puissance (LPWAN) ou connexion directe à Internet via Ethernet. L'option de connectivité spécifique dépendra de l'application de l'IdO.

Traitement des données

Une fois que les données ont atteint le Cloud, le logiciel les traite et peut décider d'effectuer une action. Il peut s'agir d'envoyer une alerte ou de régler automatiquement les capteurs ou l'appareil sans intervention de l'utilisateur. Cependant, l'utilisateur doit parfois intervenir, et c'est là que l'interface utilisateur entre en jeu.

Interface utilisateur

Si l'utilisateur doit intervenir ou s'il veut vérifier le système, une interface utilisateur le lui permet. Toute action effectuée par l'utilisateur est envoyée en sens inverse par le système. De l'interface utilisateur au Cloud et de nouveau aux capteurs/appareils pour effectuer le changement demandé.

Les protocoles précis de connectivité, de mise en réseau et de communication utilisés par les appareils compatibles avec le Web varient en fonction de chaque application de l'IdO. De plus en plus, l'IdO utilise l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique pour faciliter et accélérer les processus de collecte de données.

Applications de l'IdO

Il existe toute une série d'applications de l'IdO. Exemples de cryptomonnaies connues :

Accessoires connectés

Les accessoires connectés sont peut-être l'aspect le plus visible de l'IdO pour l'utilisateur de tous les jours. Il s'agit notamment des moniteurs d'activité physique, des montres intelligentes, des lunettes intelligentes, des casques de réalité virtuelle, etc.

Maisons intelligentes

Un système de maison intelligente se connecte aux appareils pour automatiser des tâches particulières et est généralement contrôlé à distance. Parmi les exemples d'appareils de l'IdO dans les maisons intelligentes, on peut citer les appareils de cuisine sans fil, les systèmes de musique à détection d'humeur, l'éclairage intelligent, les stores motorisés, les portes et fenêtres automatisées, les compteurs électriques intelligents, etc.

Villes intelligentes

Les villes intelligentes utilisent des appareils de l'IdO, comme des capteurs et des compteurs connectés, pour collecter et analyser les données. Ces données peuvent être utilisées pour améliorer les infrastructures, les services publics ainsi que d'autres services.

Voitures à conduite autonome

Les voitures à conduite autonome sont généralement équipées d'un système technologique basé sur l'IdO qui partage des informations concernant le véhicule lui-même et la route qu'il emprunte. Les données relatives au trafic, à la navigation, à l'environnement extérieur et bien plus encore sont collectées et analysées par les systèmes informatiques de la voiture pour lui permettre de conduire de façon autonome.

Vente au détail

L'Internet des objets est de plus en plus utilisé dans la vente au détail. Pensez, par exemple, aux caisses automatisées, aux remises personnalisées, aux étagères intelligentes (qui avertissent le détaillant lorsqu'elles sont en rupture de stock), aux employés robotisés et à la gestion optimisée de la chaîne d'approvisionnement. Amazon Go, le concept de magasin d'Amazon, est un exemple de l'IdO qui comble le fossé entre le commerce en ligne et le commerce traditionnel. Les magasins sont sans argent liquide puisque l'argent est déduit des portefeuilles Amazon des clients. Ils ajoutent également des articles aux paniers des clients en temps réel lorsque ceux-ci choisissent des produits dans les rayons.

Télésanté

La télésanté, parfois appelée télémédecine, désigne la prestation de services de santé au moyen de la technologie. L'IdO est un aspect essentiel de la télésanté (l'acronyme IdOM est parfois utilisé pour désigner l'Internet des objets médicaux). Par exemple, le diagnostic médical à distance, la communication numérique de l'imagerie médicale, les consultations vidéo avec des spécialistes, etc.

L'agriculture intelligente

L'agriculture intelligente implique l'utilisation de la technologie numérique pour améliorer les efforts agricoles. Par exemple, les agriculteurs peuvent utiliser des capteurs, des caméras ainsi que d'autres appareils connectés pour améliorer la vue d'ensemble de leur exploitation et adapter les opérations pour améliorer leur rendement.

Cette liste n'est pas exhaustive. Dans de nombreux secteurs, l'IdO transforme les opérations et les méthodes de travail. Parmi les appareils de l'IdO, citons les téléphones mobiles intelligents, les réfrigérateurs intelligents, les montres intelligentes, les moniteurs d'activité physique, les alarmes d'incendie intelligentes, les serrures de porte intelligentes, les vélos intelligents, les capteurs médicaux, les systèmes de sécurité intelligents ainsi que les assistants virtuels, comme Alexa et Google Home, et la liste est encore longue.

Histoire de l'Internet des objets

L'expression « Internet des objets » est souvent attribuée à Kevin Ashton. En 1999, M. Ashton, qui travaillait dans le domaine de l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement pour Proctor & Gamble, a utilisé l'expression comme titre d'une présentation pour un nouveau projet de capteur sur lequel il travaillait, et elle s'est imposée. Cependant, l'Internet des objets est un concept encore plus ancien :

Années 1970 : L'idée d'appareils connectés était alors connue sous le nom d'« informatique ubiquitaire ».

Début des années 1980 : Le premier appareil de l'IdO au monde a été inventé à l'université Carnegie Mellon. Un groupe d'étudiants a créé un système permettant de s'assurer que le distributeur automatique de Coca-Cola de leur campus rende compte de son contenu par le biais d'un réseau, afin de leur éviter de se rendre à la machine s'il n'y avait plus de boissons. Ils ont installé des micro-interrupteurs dans la machine pour indiquer le nombre de canettes de Coca disponibles et si elles étaient froides.

1990 : John Romkey a connecté un grille-pain à Internet pour la première fois.

1991 : Un groupe d'étudiants de l'université de Cambridge a utilisé le premier prototype de caméra Web pour contrôler la quantité de café disponible dans la cafetière de leur laboratoire informatique. Pour ce faire, les étudiants ont programmé la caméra Web de manière à ce qu'elle prenne des photos de la cafetière trois fois par minute. La caméra envoyait les images aux ordinateurs locaux pour que les utilisateurs puissent vérifier s'il restait du café.

2000 : LG Electronics a présenté le premier réfrigérateur au monde connecté à Internet. Les consommateurs ont ainsi pu faire leurs courses alimentaires en ligne et passer des appels vidéo.

2008 : La première conférence internationale consacrée à l'Internet des objets s'est tenue en 2008 en Suisse.

2010 : L'expression « Internet des objets » a commencé à prendre de l'ampleur. On a appris que le service StreetView de Google n'avait pas seulement pris des photos à 360 degrés, mais avait également stocké des données relatives aux réseaux Wi-Fi d'habitants. Un débat s'est alors ouvert pour déterminer si Google avait l'intention d'indexer non seulement Internet, mais également le monde physique. La même année, le gouvernement chinois a annoncé que l'Internet des objets serait une priorité stratégique dans son plan quinquennal.

2011 : Gartner, l'entreprise d'études de marché qui a inventé le « cycle d'effervescence des technologies émergentes », a inclus l'Internet des objets dans sa liste des phénomènes émergents.

2012 : La plus grande conférence européenne dédiée à Internet, le Web, a porté sur le thème de l'Internet des objets. Parallèlement, des magazines comme Forbes et Wired ont commencé à intégrer l'IdO dans leur vocabulaire.

2014 : Google a annoncé son intention de racheter Nest pour 3,2 milliards de dollars, une opération qui a permis de sensibiliser le grand public à l'Internet des objets. Le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas s'est tenu la même année autour du thème de l'Internet des objets.

Milieu/Fin des années 2010 : Au cours de cette période, les appareils dotés d'une connectivité Wi-Fi et 3G/4G intégrée sont devenus plus petits, plus puissants et moins chers à produire. La diffusion de l'IdO s'en est trouvée renforcée.

En 2021, on estimait à plus de 46 milliards le nombre d'appareils connectés à l'Internet des objets, et les experts s'attendent à ce que ce chiffre atteigne plus de 100 milliards d'appareils d'ici 2030.

threat-intelligence-1.jpg

Internet des objets : avantages et inconvénients

Les observateurs affirment que l'IdO présente à la fois des avantages et des inconvénients. Les voici :

Avantages de l'IdO :

Efficacité : les interactions entre machines améliorent l'efficacité et permettent aux personnes de gagner du temps pour se concentrer sur d'autres tâches.

Automatisation : l'automatisation entraîne une uniformisation des tâches, ce qui peut améliorer la qualité des services et réduire le besoin d'intervention humaine.

Réduction des coûts : une efficacité et une automatisation accrues peuvent réduire à la fois les déchets et les coûts de main-d'œuvre, ce qui rend la fabrication et la livraison des marchandises moins coûteuses.

Contrôle de la qualité : l'IdO améliore la communication entre les appareils, ce qui permet un meilleur contrôle de la qualité.

Plus grande transparence : la possibilité d'accéder aux informations de n'importe où, à tout moment et sur n'importe quel appareil peut simplifier la prise de décision et accroître la transparence.

Inconvénients de l'IdO :

Compatibilité : en l'absence de normes de compatibilité internationales, les appareils de différents fabricants sont susceptibles de mal communiquer entre eux.

Moins d'emplois : l'accélération de l'automatisation par l'IdO pourrait entraîner le retrait de postes qualifiés du marché du travail.

Complexité : en raison de la taille du réseau de l'IdO, avec de nombreux appareils qui en dépendent, une seule défaillance logicielle ou matérielle pourrait avoir des conséquences disproportionnées.

Confidentialité et sécurité : avec un si grand nombre d'appareils courants connectés à Internet, une quantité considérable d'informations se retrouve en ligne. Il en résulte des risques pour la vie privée et la sécurité, que nous examinons plus en détail ci-dessous.

Problèmes de confidentialité et de sécurité liés à l'IdO

Voici quelques-uns des principaux problèmes de confidentialité et de sécurité liés à l'Internet des objets :

Trop de données : les appareils de l'IdO génèrent de manière cumulative une grande quantité de données. Cette situation crée des points d'entrée pouvant être utilisés par des pirates informatiques et rend les informations confidentielles potentiellement vulnérables.

Vulnérabilité au piratage : par exemple, une équipe de chercheurs de Microsoft et de l'université du Michigan a trouvé des failles de sécurité dans la plateforme de maison intelligente de Samsung.

Profil public indésirable : l'utilisation d'appareils de l'IdO implique généralement l'acceptation de conditions d'utilisation, mais de nombreuses personnes ne prennent pas la peine de lire de longs documents et cliquent simplement sur le bouton « Accepter ». Les entreprises collectent de nombreuses informations concernant les utilisateurs à partir de leurs appareils de l'IdO. Par exemple, une compagnie d'assurance pourrait collecter des données sur vos habitudes de conduite à partir de votre voiture intelligente pour calculer le montant de votre assurance-vie. Il en va de même pour les moniteurs d'activité physique.

Espionnage : les fabricants ou les pirates informatiques pourraient utiliser des appareils connectés pour espionner le domicile d'une personne.

Vous pouvez lire l'article de Kaspersky consacré aux pratiques exemplaires relatives à la sécurité de l'IdO ici.

Que nous réserve l'avenir de l'IdO ?

Mettre davantage l'accent sur la sécurité

Étant donné l'ampleur et la complexité de l'Internet des objets, les appareils de l'IdO peuvent être vulnérables aux cyberattaques ainsi qu'aux atteintes à la protection des données. L'industrie prend ce problème au sérieux et s'efforce d'offrir une meilleure sécurité aux consommateurs. À l'avenir, nous observerons une hausse de l'utilisation des solutions de sécurité embarquées et de bout en bout, ainsi que des solutions d'IA, de blockchain et de calcul informatisé en périphérie de réseau pour les appareils de l'IdO.

Plus d'applications de l'IdO dans le domaine des soins de santé

Après la pandémie de Covid, il semble évident que les appareils médicaux de l'IdO et les systèmes de santé de l'IdO joueront un rôle plus important qu'auparavant. Les experts prédisent depuis des années une révolution de l'IdO dans le domaine des soins de santé, et la pandémie en a accéléré le rythme. De plus en plus de rendez-vous médicaux ont lieu par téléconsultation, et nous assistons à l'essor des solutions de surveillance à distance et des accessoires connectés, des moniteurs de santé ainsi que des capteurs intelligents fonctionnant grâce à l'IdO.

L'essor des villes intelligentes

Les villes du monde entier se tourneront de plus en plus vers les technologies intelligentes pour améliorer l'efficacité opérationnelle, partager des informations avec le public et offrir une meilleure qualité de service public et de bien-être aux citoyens.

L'IA et l'apprentissage automatique se généraliseront

Certaines des plus grosses dépenses en matière d'infrastructure de l'IdO dans les années à venir porteront sur l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique. L'IdO pilotée par l'IA crée des machines intelligentes qui permettent un comportement intelligent et une prise de décision avec peu ou pas d'intervention humaine.

Les réseaux 5G continueront de stimuler la croissance

La 5G, ou cinquième génération de réseau cellulaire sans fil, est synonyme de plus grande vitesse. Grâce à des réseaux plus rapides, les données recueillies par vos appareils de l'IdO seront analysées et gérées à plus grande échelle. Cette évolution devrait accélérer la croissance de l'Internet des objets. Cependant, comme de plus en plus d'appareils de l'IdO se connecteront directement au réseau 5G plutôt qu'à un routeur Wi-Fi, de nouvelles préoccupations en matière de confidentialité et de sécurité surgiront.

Produits recommandés

Lecture complémentaire

Qu'est-ce que l'Internet des objets ? Définition et explication

L'Internet des objets est un vaste réseau d'appareils connectés à Internet. L'Internet des objets expliqué, des applications de l'IdO aux exemples d'appareils de l'IdO.
Kaspersky Logo