La sécurité des plus jeunes sur Internet constitue aujourd'hui une préoccupation majeure des parents. Comment assurer la sécurité des enfants en ligne ? Internet est à l'image de votre quartier : une vaste communauté vous permettant d'être en contact avec le reste du monde. Votre enfant a accès à tout ce qu'il propose, au bon comme au mauvais. En outre, les adolescents ne sont plus limités à l'ordinateur familial. La plupart d'entre eux disposent en effet maintenant de smartphones ou de tablettes. Toutes ces connexions ont de quoi inquiéter les parents. Heureusement, vous pouvez aider votre enfant à parcourir le cyberespace et à reconnaître les menaces potentielles.

Astuce de sécurité n° 1 : éviter les logiciels malveillants et les adwares

Un grand nombre d'applications gratuites et de réseaux sociaux survivent grâce aux adwares, ce qui signifie que votre enfant est exposé à un volume publicitaire plus élevé que votre seuil de tolérance. Si l'on ajoute la simplicité d'achat des applications, cette situation devrait inciter les parents à surveiller le temps que leurs enfants passent en ligne et à définir des règles sur les applications qu'il convient d'accepter. Les parents doivent expliquer à leurs enfants comment fonctionnent les applications dites « gratuites » et leur faire comprendre qu'ils peuvent dépenser de l'argent réel en ligne sans s'en rendre compte.

Astuce de sécurité n° 2 : protéger les enfants contre les prédateurs en ligne

Vous demandez certainement à vos enfants de ne pas parler aux inconnus. Il en va de même pour les contacts en ligne. Les parents doivent insister sur le fait que certaines personnes en ligne dissimulent leur véritable identité. En d'autres termes, vous et votre enfant devez absolument savoir avec qui ils discutent, à tout moment. Vous devez connaître les informations de contact de leurs amis, leurs pseudos en ligne, leurs adresses électroniques et les réseaux sociaux sur lesquels ils interagissent. La fonction de contrôle parental est très utile pour bloquer certains contacts, ainsi que pour surveiller la messagerie en ligne et d'autres communications.

Astuce de sécurité n° 3 : signaler toute tentative de harcèlement

Le harcèlement en ligne menace de plus en plus la sécurité des enfants sur Internet. Selon un rapport de DoSomething.org, près de 43 % des enfants ont été victimes de harcèlement en ligne, mais une seule victime sur 10 finit par signaler ce comportement à un adulte. Les parents doivent parler ouvertement à leurs enfants de cette menace et leur expliquer qu'ils peuvent signaler les coupables sans craindre que leur droit d'utiliser l'ordinateur ne leur soit retiré ou qu'ils ne finissent par être punis. Les parents peuvent aider leurs enfants à rester prudents lorsqu'ils ouvrent des e-mails, lisent des publications ou des tweets de personnes qu'ils ne connaissent pas ou se livrent à des joutes verbales en ligne. Ces précautions sont particulièrement importantes pour les enfants possédant un téléphone portable, car ils envoient parfois des messages ou des images sur un coup de tête ou sans trop réfléchir aux conséquences.

Astuce de sécurité n° 4 : apprendre à connaître les différents réseaux sociaux

Il semblerait que même les très jeunes enfants soient aujourd'hui connectés aux réseaux sociaux. Un constat qui s'explique en partie par le fait que tous leurs amis possèdent déjà un compte. S'il est vrai qu'il n'est pas agréable de se sentir écarté, les parents doivent faire preuve de prudence et déterminer si un site de réseau social est adapté à l'âge de leur enfant. Certains sites, par exemple, ne filtrent pas le contenu destiné aux adultes, ce qui signifie que tous les utilisateurs, y compris les enfants, y ont accès. La quantité d'informations qu'un enfant risque de partager sur son profil de réseau social en ligne est un autre sujet de préoccupation. Les parents doivent expliquer que certaines informations ne doivent pas être publiées en ligne. Il peut s'agir, par exemple, d'informations aussi banales que le nom d'un animal de compagnie, surtout lorsque celui-ci est utilisé dans une question de récupération de mot de passe.

Astuce de sécurité n° 5 : lutter contre l’usurpation d’identité

Il est de plus en plus courant que les écoles et les établissements accueillant des enfants récupèrent et conservent des données les concernant. Bien qu'il soit éventuellement légitime de recueillir ce type d'informations numériques, un parent a toujours le droit de remettre en question les données personnelles réellement nécessaires et la façon dont les informations concernant leur enfant seront conservées. Les enfants doivent être informés dès le départ du caractère confidentiel des noms d'utilisateur et des mots de passe, qui ne doivent être connus que de leurs parents. Mais la leçon ne s'arrête pas là : les parents doivent demander à leurs enfants de ne pas partager d'informations d'identification en ligne, comme leur date de naissance, la ville dans laquelle ils sont nés, le nom de leur école, etc.

Comportement que les parents peuvent adopter

Si votre enfant est sur le point d'avoir accès à Internet, vous devez lui expliquer les enjeux de la sécurité informatique sur Internet et ce qu'elle implique. Commencez par les principes de base : le caractère confidentiel des identifiants de connexion, la communication d'informations aux amis dignes de confiance et aux membres de la famille uniquement, ainsi que la méfiance envers ce que le terme « gratuit » signifie en ligne. Les parents doivent ensuite ajouter d'autres conseils au fur et à mesure que leur enfant grandit. Utilisez un logiciel de contrôle parental et des outils pour surveiller l'activité en ligne de vos enfants tout en restant à leur écoute.

Autres articles et liens en rapport avec la sécurité sur Internet