Par le passé, on a souvent supposé que les Mac étaient plus sûrs que les PC et moins vulnérables aux divers types de menaces en ligne. Toutefois, la popularité grandissante des systèmes d’exploitation Mac au cours de ces dernières années a fait d’eux une cible de choix pour les cybercriminels, et les Mac ont par la suite été victimes d’un grand nombre de virus, de programmes malveillants et d’autres cybermenaces. Rien que ces dernières années, les utilisateurs de Mac ont enduré un flot incessant de nouvelles menaces, le botnet Flashfake, le vers Koobface et le programme malveillant Mac Defender, pour n’en citer que quelques-unes. Outre ces nouvelles menaces, les utilisateurs de Mac sont également confrontés aux risques permanents liés aux tentatives de phishing, aux courriers indésirables et aux autres types de cybermenaces en tout genre.

À dire vrai, les Mac comme les PC sont extrêmement vulnérables aux cybermenaces et aux cyberattaques. Les utilisateurs des deux systèmes d’exploitation doivent prendre les mesures nécessaires pour assurer une protection immédiate de leurs systèmes, étant donné que le risque de programmes malveillants et d’autres cybermenaces augmente à un rythme soutenu d’année en année.

Comparaison entre la sécurité Mac et la sécurité Microsoft

Dans une certaine mesure, le niveau de sécurité dont vous bénéficiez dépend de la version du système d’exploitation Mac ou Windows que vous utilisez. Pour une comparaison plus parlante, il convient de prendre en considération la version la plus récente, avec correctifs appliqués, de chaque système d’exploitation.

Actuellement, il est vrai que moins de programmes malveillants ciblent Mac OS X par rapport à son homologue Windows. Cela ne signifie pas pour autant que les ordinateurs Mac sont totalement sûrs. On estime à quelque 700 000 le nombre d’ordinateurs Mac ayant été infectés par le cheval de Troie Flashback. Se croyant à l’abri des virus, nombre d’utilisateurs d’ordinateurs Mac ont compris que ce faux sentiment de sécurité n’offrait aucun rempart face à l’attaque.

Quelle est la réaction des fabricants ?

Lorsqu’il s’agit d’évaluer le niveau de sécurité, et l’ampleur des dégâts occasionnés par une infection, comptabiliser le nombre de programmes malveillants qui ciblent chaque plate-forme ne suffit pas. La vitesse à laquelle les fabricants répondent à ces problèmes peut jouer un rôle majeur en termes d’expérience client.

Le correctif proposé par Apple pour remédier aux vulnérabilités exploitées par Flashback a été mis à la disposition des utilisateurs de Mac OS X dans un délai de 50 jours, et celui-ci était réservé aux seuls utilisateurs des systèmes d’exploitation OS X Snow Leopard et OS X Lion. Dès lors, certaines personnes ont réalisé que l’exploitation d’une vulnérabilité par un programme malveillant, conjuguée à l’obtention tardive d’un correctif, pouvait avoir une incidence très négative sur la sécurité telle qu’elle est perçue en termes de niveau et d’efficacité.

Tout comme les PC... les ordinateurs Mac doivent disposer d’un logiciel de sécurité Internet

Ainsi, même si moins de programmes malveillants ciblent Mac OS X, de nombreux utilisateurs Mac considèrent désormais qu’il est préférable de se préparer à l’éventualité de telles attaques. À l’instar des utilisateurs de PC il y a de nombreuses années, les utilisateurs Mac agissent pour renforcer la sécurité de leurs ordinateurs et installent des produits de protection contre les programmes malveillants.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web. En utilisant ce site Web et en poursuivant votre navigation, vous acceptez ces conditions. Des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Web sont disponibles en cliquant sur plus d'informations.

Accepter et fermer