Connecter des ordinateurs personnels à d'autres systèmes informatiques ou à Internet ouvre un éventail de possibilités positives (collaboration plus aisée, combinaison des ressources, créativité accrue) mais elle expose également les utilisateurs à des dangers.

Le piratage, l'usurpation d'identité, les programmes malveillants et la fraude en ligne sont des menaces courantes auxquelles les utilisateurs peuvent faire face lorsqu'ils s'exposent en connectant leurs ordinateurs à un réseau ou à Internet.

Et s'il existait un moyen pour les utilisateurs de se protéger contre les pires dangers en érigeant un mur invisible pour filtrer ces menaces ? Il serait indispensable de se le procurer. Heureusement, il existe déjà. Ce mur invisible est connu sous le nom de pare-feu.

Érigé entre un ordinateur et sa connexion à un réseau externe ou sur le Web, un pare-feu décide quel trafic réseau est autorisé à traverser et quel trafic est jugé dangereux. Sa fonction principale est de filtrer le bon du mauvais, les éléments fiables des éléments non sécurisés.

Types de pare-feu

Les différents types de pare-feu intègrent le logiciel, le matériel ou une association des deux. Tous ont des utilisations, des points forts et des faibles différents.

Inspection dynamique

Parmi les types de protection disponibles les plus courants, les pare-feu à inspection dynamique autorisent ou bloquent le trafic en fonction de propriétés techniques, telles que des protocoles, des états ou des ports spécifiques.

Les pare-feu à inspection dynamique prennent des décisions de filtrage pour déterminer si les données peuvent parvenir à l'utilisateur. Ces décisions sont souvent fondées sur des règles établies par l'administrateur lors de la configuration de l'ordinateur et du pare-feu.

Le pare-feu peut également prendre ses propres décisions en se fondant sur les précédentes interactions desquelles il a tiré des conclusions. Par exemple, les types de trafic qui ont causé des interruptions dans le passé seront filtrés à l'avenir.

Proxy

Un pare-feu proxy est ce qui ressemble le plus à une barrière physique réelle. Contrairement aux autres types de pare-feu, il agit comme un intermédiaire entre les réseaux externes et les ordinateurs, empêchant le contact direct entre les deux.

Comme un gardien, son rôle principal est d'examiner et d'évaluer les données entrantes. Si aucun problème n'est détecté, les données sont autorisées à parvenir jusqu'à l'utilisateur.

L'inconvénient de ce type de dispositif de sécurité lourd est qu'il interfère parfois avec les données entrantes qui ne sont pas une menace, ce qui ralentit les fonctionnalités.

Nouvelle génération

L'évolution des menaces continue d'exiger des solutions plus intenses et les pare-feu de dernière génération surveillent ce problème de près en combinant les caractéristiques d'un pare-feu traditionnel aux systèmes de prévention des intrusions sur les réseaux.

En fait, des pare-feu de dernière génération contre des menaces spécifiques sont conçus pour examiner et identifier des dangers spécifiques, tels que les programmes malveillants avancés, à un niveau plus granulaire. Utilisés le plus souvent par les entreprises et les réseaux sophistiqués, ils fournissent une solution complète pour filtrer les dangers.

Articles connexes :

Produits associés :

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web. En utilisant ce site Web et en poursuivant votre navigation, vous acceptez ces conditions. Des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Web sont disponibles en cliquant sur plus d'informations.

Accepter et fermer