Vous mettez votre ceinture de sécurité. Vous garez votre voiture à proximité du lampadaire. Vous appliquez de la crème solaire même lorsque le temps est nuageux. Vous n’êtes pas du genre à prendre des risques ! Et qu’en est-il lorsque vous surfez sur Internet ? Consultez notre liste pour découvrir si vous exposez déjà votre argent et votre identité aux dangers d’Internet.

  1. Vous pensez que le site Internet de votre banque est sécurisé. 
    Les criminels vont là où va votre argent. C’est pourquoi le fait de saisir l’adresse URL de votre banque à la hâte et de manière erronée ou de ne pas vous rendre compte que vous avez été redirigé vers un site Internet factice ouvre la porte au cybervol. Évitez les retraits non souhaités en utilisant la technologie Protection bancaire de Kaspersky Lab pour identifier les sites Internet de phishing et sécuriser le moindre aspect de votre expérience bancaire en ligne.
  2. Vous faites des achats sur des sites Internet douteux. 
    Il est facile de s’emballer en trouvant une bonne affaire sur Internet, mais vous devez faire attention avant de cliquer sur « Ajouter au panier ». Si une super affaire attire votre attention sur une boutique en ligne inconnue, ou si vous cliquez sur un résultat de recherche au lieu de saisir l’adresse URL directement, vous pourriez bien avoir à régler les nombreux achats d’un cybercriminel. Comment faire des achats en ligne en toute sécurité ? Protégez chaque transaction du début à la fin avec la technologie Protection bancaire de Kaspersky Lab.
  3. Vous n’utilisez qu’un seul mot de passe. 
    Si vos mots de passe sont identiques, les pirates informatiques peuvent vous voler votre argent, ainsi que votre identité en ligne. En utilisant plusieurs mots de passe, vous les empêcherez d’accéder à l’intégralité de votre monde virtuel d’un simple mot. Il est également primordial d’utiliser des mots de passe complexes. Par chance, le Gestionnaire de mots de passe de Kaspersky Lab génère des mots de passe et les sauvegarde en toute sécurité sur l’ensemble de vos appareils. Tous vos sites seront protégés, et vous n’aurez qu’à vous souvenir d’un seul mot de passe.
  4. Vous ne connaissez pas tous vos amis. 
    Le fait d’avoir tous les habitants de votre ville en amis sur Facebook peut vous sembler bien, mais il vaut mieux faire preuve de discrétion lorsque vous développez votre réseau social. Lorsque vous acceptez une demande d’ajout d’une personne que vous ne connaissez pas, vous invitez des usurpateurs d’identité ou des programmes malveillants dans votre cercle intime.
  5. Vous ne remettez pas l’autorité en question
    Il est important de faire preuve d’un minimum de suspicion lorsque vous êtes sur Internet. En effet, plus de 5 000 sites Internet infectés sont détectés chaque jour. Si vous ne remettez jamais en question la légitimité des pages que vous visitez, vous pourriez perdre de l’argent et des données au profit de cybercriminels. Évitez également les publicités et les liens envoyés par des expéditeurs inconnus par SMS ou par e-mail.
  6. Vous êtes trop social. 
    Il peut être dangereux de révéler des informations importantes à vos amis et à votre réseau étendu. Lorsque vous publiez des données personnelles, par exemple votre nom, les établissements scolaires que vous avez fréquentés ou l’histoire de votre famille, vous divulguez les réponses aux questions de sécurité associées à vos mots de passe. Ajustez vos paramètres de confidentialité pour restreindre le nombre de personnes autorisées à voir ces informations. 
  7. Vous ne lisez pas les petits caractères. 
    Personne n’aime lire les petits caractères. C’est pourquoi certaines entreprises en ligne tirent parti de cet espace pour insérer furtivement des phrases soigneusement rédigées à votre insu. Lorsque vous acceptez les conditions générales sans les lire, vous pouvez, sans le savoir, céder votre confidentialité en ligne à la société et ses filiales.
  8. Vous faites des achats et réalisez des opérations bancaires sur le wifi public. 
    Les cybercriminels adorent espionner le wifi public et diriger les utilisateurs vers de faux réseaux. Remettez en cause tous les liens wifi avec suspicion et utilisez un VPN (réseau privé virtuel) pour chiffrer les données importantes. Assurez-vous que votre connexion est totalement sécurisée en utilisant la technologie Protection bancaire de Kaspersky Lab pour faire des achats ou réaliser des opérations bancaires en ligne. Et si vous êtes sur votre appareil mobile, utilisez le réseau de votre téléphone pour les transactions importantes.
  9. Vous déverrouillez vos appareils mobiles. 
    Le déverrouillage ne se contente pas d'ajouter des fonctionnalités à votre smartphone ou votre tablette. Il supprime également des protections importantes, invitant ainsi un grand nombre de programmes malveillants mobiles sur votre appareil. Restez protégé lors de vos déplacements en évitant de déverrouiller vos appareils, les sites de téléchargement tiers, les applications malveillantes et les autres dangers d’Internet qui y sont associés.
  10. Vous ne savez pas sur quels sites Internet vos enfants naviguent.  
    Si vous avez des enfants, vous devez connaître leurs sites Internet et réseaux sociaux préférés. Internet peut être une extension de la vie de votre enfant. Il est donc particulièrement logique que vous restiez impliqué pour les aider à adopter une « nétiquette » appropriée et éviter le cyberharcèlement et les défis en constante évolution de la vie en ligne.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web. En utilisant ce site Web et en poursuivant votre navigation, vous acceptez ces conditions. Des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Web sont disponibles en cliquant sur plus d'informations.

Accepter et fermer