Dans le monde de l'informatique, le chiffrement est la conversion des données d'un format lisible à un format codé qui peut uniquement être lu ou traité après déchiffrement.

Le chiffrement est le bloc de construction de base de la sécurité des données et le moyen le plus simple et le plus important pour s'assurer que les informations du système informatique ne puissent pas être volées et lues par quelqu'un qui souhaite les utiliser à des fins malveillantes.

Utilisé à la fois par les utilisateurs individuels et les grandes sociétés, le chiffrement est largement employé sur Internet afin de garantir l'inviolabilité des informations de l'utilisateur transmises entre un navigateur et un serveur.

Ces informations peuvent inclure tout type de renseignements, des données de paiement aux informations personnelles. Les entreprises de toutes tailles utilisent généralement le chiffrement pour protéger les données sensibles sur leurs serveurs et bases de données.

Le besoin de chiffrement

Au-delà de l'utilité évidente de protéger les informations privées contre le vol ou la menace, le chiffrement permet également de prouver que les informations sont authentiques et issues de la source dont elles prétendent venir. Il peut être utilisé pour vérifier l'origine d'un message et pour confirmer qu'il n'a pas été modifié pendant la transmission.

La clé de la porte

Les principes du chiffrement se basent sur la notion d'algorithmes de chiffrement et de « clés ». Lorsque l'information est envoyée, elle est chiffrée à l'aide d'un algorithme et peut être décodée uniquement à l'aide de la clé appropriée. Une clé peut être stockée sur le système de réception, ou peut être transmise avec les données chiffrées.

Méthodes

Plusieurs méthodes sont utilisées pour coder et décoder les informations. Ces méthodes se développent parallèlement à l'évolution perpétuelle des logiciels informatiques et des méthodes permettant d'intercepter et de voler les informations. Voici certaines de ces méthodes :

  • Clé de chiffrement symétrique : également connue sous le nom d'algorithme à clé secrète, c'est une méthode de décodage unique qui doit être fournie au destinataire avant que le message ne puisse être déchiffré. La clé utilisée pour encoder est la même que celle utilisée pour décoder, ce qui convient parfaitement pour les utilisateurs individuels et les systèmes fermés. Autrement, la clé doit être envoyée au destinataire, ce qui augmente le risque de compromission si elle est interceptée par un tiers (un pirate par exemple). L'avantage de cette méthode est qu'elle est beaucoup plus rapide que la méthode asymétrique.
  • Cryptographie asymétrique : cette méthode utilise deux clés différentes (publique et privée) mathématiquement reliées. Concrètement, les clés se composent uniquement de grands nombres qui ont été couplés entre eux mais ne sont pas identiques, d'où le terme asymétrique. La clé publique peut être partagée avec tout le monde, mais la clé privée doit rester secrète. Les deux peuvent être utilisées pour chiffrer un message, et la clé opposée à celle utilisée à l'origine pour chiffrer ce message est ensuite utilisée pour le décoder.

Articles connexes :

Produits associés :

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web. En utilisant ce site Web et en poursuivant votre navigation, vous acceptez ces conditions. Des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Web sont disponibles en cliquant sur plus d'informations.

Accepter et fermer