Le FBI, qui a enregistré près de 270 000 plaintes, révèle que les pertes subies par des victimes d'escroqueries en ligne aux États-Unis se sont élevées à 672 080 232 dollars en 2014. Personne ne souhaite devenir une victime (ou une statistique), mais compte tenu des méthodes qui ne cessent d'évoluer, les pirates informatiques tentent de garder une longueur d'avance sur le grand public. Voici une liste des 6 principales escroqueries en ligne et des conseils pour éviter d'être piégé.

1) Escroqueries relatives à des offres d'emploi

Vous recevez un courrier indésirable vous proposant un emploi, ne relevant généralement pas de votre domaine d'expertise, et correspondant bien souvent à un poste de client mystère ou une fonction similaire. Lorsque vous acceptez, vous êtes payé par chèque ou par mandat, et le montant est supérieur à ce que votre « employeur » a proposé. Vous êtes alors invité à renvoyer la différence et vous découvrez que le chèque initial ou le mandat était faux. Trop tard, l'argent que vous avez envoyé à votre employeur factice n'est plus en votre possession.

Du fait de l'augmentation des sites Internet de réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, les offres d'emploi indésirables deviennent de plus en plus courantes. Autrement dit, toutes les personnes à la recherche d'un emploi doivent faire preuve de bon sens pour distinguer les offres légitimes des escroqueries. Si vous décidez d'accepter un travail, n'encaissez jamais de chèques suspects sans vérifier leur authenticité. Pour vous en assurer, demandez à votre banque de placer les fonds « en attente » jusqu'à ce que le chèque ou le mandat soit vérifié. Si vous êtes invité à renvoyer la « différence », ce peut être un signe d'escroquerie.

2) Escroqueries à la loterie

Vous recevez un e-mail prétendant que vous êtes le gagnant d'une loterie peu connue, généralement dans un autre pays et correspondant systématiquement à un énorme gain. Vous pouvez également être invité à payer une petite somme pour « récupérer » vos gains. Vous devez envoyer vos informations personnelles à des fins de vérification, puis soudainement, vous êtes victime d'une usurpation d'identité et l'argent que vous avez envoyé a disparu.

Voici quelques signes avant-coureurs d'escroqueries à la loterie :

  • L'e-mail provient d'un individu et pas d'une entreprise.
  • D'autres destinataires sont également ciblés.
  • Vous n'avez jamais entendu parler de la loterie.

Si vous recevez un e-mail de ce type, lancez une recherche rapide dans Google afin de vérifier qu'il est légitime. (Il ne l'est jamais.) Nous espérons tous bénéficier d'un gain inattendu et providentiel mais si vous n'avez pas acheté de billet de loterie, il y a fort à parier que vous n'êtes pas le gagnant. Ne communiquez jamais vos informations personnelles par e-mail à des personnes que vous ne connaissez pas et ne faites jamais confiance à un individu qui tente de vous offrir de l'argent sans rien en échange.

3) Escroqueries aux bénéficiaires

Vous recevez un e-mail d'un individu cherchant à transférer de l'argent rapidement. Ces e-mails proviennent bien souvent de personnes se disant appartenir à une famille royale. Vous avez probablement entendu parler de l'escroquerie d'un supposé prince nigérian. Mais, la plupart du temps, ils émanent d'un « homme d'affaires » qui prétend détenir des soi-disant millions qu'il souhaite faire sortir de son pays et demande votre aide en échange d'une partie des intérêts. L'expéditeur mentionne juste assez de détails pour que l'offre semble en apparence légitime. Mais les fonds sont systématiquement retardés et vous devez avancer de nombreux frais pour faciliter le transfert des fonds. Il est facile de se faire piéger par ce type d'arnaque si vous avez la poisse mais vous devez identifier des signes révélant qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Des fautes grammaticales et orthographiques dans l'e-mail d'origine, ainsi qu'une adresse de réponse ne correspondant pas à l'expéditeur prouvent que, notamment sur Internet, tout ce qui semble trop beau pour être vrai est probablement le cas.

4) Arnaques sur les sites de rencontres

Vous rencontrez un individu par le biais d'un site Internet de rencontre ou un forum de discussion. Vous faites connaissance et avez le sentiment que tout cela est bien réel. Mais vous ne pouvez jamais être certain de celui ou de celle qui se trouve de l'autre côté de l'écran. Si vous vous retrouvez dans une relation virtuelle avec un individu qui commence à vous demander de l'argent, des photos intimes ou de lui renvoyer des éléments, vous avez affaire à un escroc. Les « Catfishers » (escrocs), comme ils sont souvent désignés, usurpent bien souvent l'identité d'une personne réelle afin de paraître authentiques et fournissent de véritables informations mais ils envoient des photos et des coordonnées fausses pour brouiller les pistes. Les arnaques sur les sites de rencontres se caractérisent par :

  • Une démonstration d'émotions fortes en très peu de temps.
  • Une évolution rapide de la relation qui passe du site de rencontre à des canaux privés.
  • Des demandes d'argent reposant sur des difficultés personnelles (un parent malade ou un échec professionnel).

Pour éviter ces escroqueries, il faut examiner de près toutes les relations virtuelles qui évoluent trop vite. Ne proposez jamais d'argent à une personne sauf si vous entretenez une relation hors ligne avec elle. Et si vous prenez rendez-vous avec cette personne en dehors du cyberespace, informez votre entourage de votre lieu de rendez-vous, pour garantir votre sécurité.

5) Arnaques aux faux organismes de bienfaisance

À la suite de catastrophes naturelles à grande échelle ou d'autres tragédies d’envergure, vous souhaitez apporter votre contribution et les escrocs savent comment en tirer profit. Ils mettent en place des sites de dons et des comptes factices, puis rédigent un e-mail émouvant pour solliciter des fonds qui ne seront jamais versés aux victimes. Ces escroqueries réussissent parce qu'elles jouent sur la compassion mais assurez-vous de mener votre enquête. Vérifiez concrètement les sites de dons et leur lien réel avec les intérêts qu'ils prétendent représenter. Ne faites pas de dons à des sites qui semblent suspects. Tout organisme caritatif réel disposera d'un site Internet complet incluant sa déclaration d'intention et des documents d'exonération fiscale.

6) Arnaques aux dépannages

Dans le cadre d'une escroquerie débutant dans la vie réelle et évoluant rapidement vers une escroquerie virtuelle, vous recevez un appel d'un individu qui prétend travailler pour « Microsoft » ou un éditeur de logiciels important. Il affirme pouvoir résoudre les problèmes informatiques tels que la vitesse de connexion Internet ou les délais de téléchargement. L’offre semble « alléchante ». Ainsi, lorsque l'e-mail arrive dans votre boîte de réception, vous téléchargez un programme d'accès à distance qui permet aux escrocs de prendre le contrôle de votre ordinateur et d'installer des programmes malveillants. Tous les consommateurs ne sont pas technophiles. Bon nombre d'entre eux ne savent pas comment fonctionne leur PC et se laissent facilement intimider par des escrocs. Après avoir installé le programme malveillant, ils accèdent à vos fichiers, vos données et vos informations personnelles.

N'acceptez jamais un conseil de dépannage que vous n'avez pas sollicité et n'achetez pas de services de dépannage à moins d'être absolument certain de l’identité de votre interlocuteur. N'autorisez personne à accéder à distance à votre ordinateur. Si quelqu'un vous appelle, demandez-lui de décliner son identité. Il y a fort à parier que si vous posez suffisamment de questions, l'escroc réalisera que vous ne pouvez pas être piégé.

Puisque vous savez désormais à quoi vous attendre avec les cyberescrocs, surveillez ces vers afin d'éviter d'être hameçonné. Les escrocs sont de plus en plus intelligents, c'est pourquoi vous devez faire preuve d’une vigilance extrême afin de protéger votre ordinateur et vos informations.

Autres articles et liens en rapport avec les cybermenaces

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web. En utilisant ce site Web et en poursuivant votre navigation, vous acceptez ces conditions. Des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Web sont disponibles en cliquant sur plus d'informations.

Accepter et fermer