Qu'il s'agisse des attentes des parents vis-à-vis de leurs enfants en matière d'utilisation responsable d'Internet ou des précautions à prendre pour assurer leur sécurité en ligne, les discussions sur ce thème sont aujourd'hui au cœur des réunions de famille.

Les réseaux sociaux occupent une place particulièrement importante dans ce domaine. Selon un rapport Internet publié récemment par Pew Research Center, 81 % des adolescents de 12 à 17 ans interrogés utilisent les réseaux sociaux. Bien que de nombreux enfants possèdent des profils sur les sites les plus connus comme Facebook, ils n'y sont pas toujours actifs pour diverses raisons : certains se sentent sous pression face aux données partagées ou aux manœuvres d'intimidation ressenties ou avérées. D'autres estiment ne pas être libres de s'exprimer. Dans tous les cas, ils risquent de se tourner vers d'autres sites plus récents que leurs parents ne connaissent sans doute pas. Les parents ont besoin de connaître les sites que leurs enfants consultent en ligne, les personnes avec lesquelles ils interagissent, et tout aussi important, la ou les raisons pour lesquelles ils préfèrent certains réseaux sociaux plutôt que d'autres.

Profils sur les réseaux sociaux et paramètres de confidentialité

Pour accéder à un site de réseau social, il convient dans un premier temps de créer son profil. Si les enfants sont de plus en plus conscients des informations à indiquer ou non dans un profil, il appartient cependant toujours aux parents de les contrôler. Cette précaution représente d'ailleurs un élément clé, nécessaire pour assurer la sécurité des enfants en ligne. Dans un profil, mieux vaut faire preuve de sobriété. Aucun utilisateur en ligne n'a besoin de connaître l'école que fréquente un enfant, son statut, le nom de ses animaux de compagnie vivants ou décédés, l'adresse de son domicile ou son adresse électronique, ses numéros de téléphone ou toute autre information d'identification.

Les parents peuvent expliquer à leurs enfants que des individus mal intentionnés utilisent les informations d'identification pour accéder aux comptes personnels, envoyer des spams, usurper leur identité ou leur nuire d'une façon ou d'une autre. Aidez-les à définir leurs paramètres de confidentialité pour restreindre le nombre de personnes autorisées à suivre leurs activités sur les réseaux sociaux et à consulter leur profil. Les amis de leurs amis, par exemple, n'ont pas besoin de voir leurs messages et leurs photos. Passez régulièrement en revue leurs paramètres de confidentialité pour vous assurer qu'aucune modification n'y a été apportée.

Les dangers du partage excessif

Il en est de même pour le « partage excessif ». Il peut paraître anodin de dire que l'on est seul à la maison, mais une information de cette nature risquerait de mettre un enfant en danger. Idem si vous dites à vos amis en ligne que vous partez en vacances : c'est une façon de proclamer au monde entier que votre maison sera inoccupée pendant un certain laps de temps. Il est possible que les enfants ne comprennent pas qu'une demande de numéro de téléphone en ligne puisse provenir d'une source malveillante. C'est donc aux parents de les aider en discutant avec eux des différents scénarios possibles afin qu'ils sachent quels types d'informations ne devraient jamais être partagés sur les réseaux sociaux.

Toute publication en ligne reste en ligne

Il arrive souvent que les enfants se mettent dans des situations compliquées avec leurs amis et se disputent ouvertement sur les réseaux sociaux à coup d'injures et de remarques désobligeantes. Dans de tels cas, il est possible que certains se sentent blessés et isolés face à des comportements intimidants. Les enfants filment parfois des vidéos et s'empressent de les publier sans réfléchir aux conséquences. C'est aux parents, dans ce cas, de leur expliquer que les contenus mis en ligne restent en ligne. Ad vitam æternam. Apprenez à vos enfants à réfléchir un peu avant de publier quoi que ce soit et invitez-les à ne jamais se tourner vers Facebook ou Twitter sous l'emprise de la colère. Les parents doivent être intraitables et expliquer à leurs enfants qu'ils doivent rester aussi polis et respectueux dans le cadre de leurs commentaires, actions et comportements en ligne que lorsqu'ils rencontrent physiquement une personne.

Sécurité mobile et réseaux sociaux

La sécurité des enfants sur Internet concerne également les appareils mobiles. Jamais les enfants n'ont été aussi nombreux à avoir accès à Internet depuis leur téléphone, tablette et autre gadget portable. Qui dit accès mobile, dit également connexion aux nouveaux sites de réseaux sociaux bien avant que vous ne puissiez vous en rendre compte sur l'ordinateur familial. Il est indispensable de fixer des règles strictes sur l'inscription à de nouveaux sites et de continuer à rester à l'écoute des enfants. Cherchez à savoir pourquoi votre enfant ressent le besoin de rejoindre un nouveau site de réseau social. Souhaite-t-il se prémunir contre toute manœuvre d'intimidation ou veut-il tout simplement faire partie d'une communauté plus récente, plus gentille et plus compatissante en ligne ?

Le rôle des parents

Si la sécurité des enfants sur Internet semble difficile à assurer face à l'omniprésence des réseaux sociaux, la tâche n'en est pas moins nécessaire et importante. Montrez l'exemple à vos enfants en adoptant vous-même le comportement en ligne que vous attendez d'eux et insistez pour faire partie de leur cercle d'amis et les suivre sur leurs réseaux sociaux. Définissez des contrôles parentaux, veillez à rester au courant des nouveaux réseaux sociaux et déterminez s'ils sont appropriés pour vos enfants. Dans un monde de plus en plus mobile, jamais vos enfants n'ont été autant exposés aux réseaux sociaux qu'aujourd'hui. Par conséquent, il est peut-être utile d'acheter des logiciels de sécurité mobile disposant d'outils de contrôle parental pour surveiller l'activité de vos enfants. Avant tout, faites de la sécurité sur Internet une priorité absolue pour votre famille.