content/fr-fr/images/repository/isc/2021/ransomware.jpg

Les ransomwares constituent une menace pour vous et votre appareil, mais qu'est-ce qui rend cette forme d'application malveillante si particulière ? Le mot « ransom » (« rançon ») vous dit tout ce que vous devez savoir au sujet de ce parasite. Les ransomwares sont des logiciels d'extorsion qui peuvent verrouiller votre ordinateur et demander une rançon en échange du déverrouillage de celui-ci.

Dans la plupart des cas, l'infection par ransomware se présente comme suit. L'application malveillante commence par accéder à l'appareil. Selon le type de ransomware, c'est l'ensemble du système d'exploitation ou des fichiers individuels qui sont chiffrés. Une rançon est alors demandée aux victimes en question. Pour minimiser le risque d'attaque par ransomware, il est conseillé d'utiliser des logiciels de haute qualité, comme les logiciels de Kaspersky.

Les ransomwares : un élément de la famille des applications malveillantes

Les malwares sont le résultat d'un mélange des mots « malveillant » et « application » en anglais. Le terme « malware » couvre donc l'ensemble des applications malveillantes qui peuvent être dangereuses pour votre ordinateur. Il s'agit entre autres des virus et des chevaux de Troie.

Comment détecter les ransomwares et s'en protéger ?

Lorsqu'il s'agit de se protéger contre les ransomwares, il vaut mieux prévenir que guérir. Pour y parvenir, il est essentiel de faire preuve de vigilance et d'utiliser le bon logiciel de sécurité. Les analyses de vulnérabilité peuvent également vous aider à trouver des intrus dans votre système. Tout d'abord, il est important de s'assurer que votre ordinateur n'est pas une cible idéale pour les ransomwares. Les logiciels des appareils doivent toujours être mis à jour afin de bénéficier des derniers correctifs de sécurité. En outre, il est essentiel d'agir avec prudence, notamment en ce qui concerne les sites Web malveillants et les pièces jointes des emails. Cependant, même les meilleures mesures préventives peuvent échouer, ce qui rend d'autant plus indispensable l'existence d'un plan d'urgence. Dans le cas des ransomwares, un plan d'urgence consiste à disposer d'une sauvegarde de vos données. Pour apprendre à créer correctement une sauvegarde et découvrir les mesures supplémentaires que vous pouvez mettre en place pour protéger votre appareil, lisez l'article Protection contre les ransomware: comment sécuriser vos données en 2021.

Combattre les chevaux de Troie de chiffrement : vous pouvez le faire !

Parmi les voies d'infection les plus courantes des ransomwares, citons la visite de sites Web malveillants, le téléchargement d'une pièce jointe malveillante ou l'utilisation de modules complémentaires indésirables lors des téléchargements. Il suffit d'un seul moment d'inattention pour être victime d'une attaque par ransomware. Comme les applications malveillantes sont conçues pour rester indétectées le plus longtemps possible, il est difficile de détecter une infection. Une attaque par ransomware a toutes les chances d'être détectée par un logiciel de sécurité.

De toute évidence, la modification des extensions de fichiers, l'augmentation de l'activité du processeur et toute autre activité douteuse sur votre ordinateur peuvent indiquer la présence d'une infection. Pour supprimer un ransomware, trois options s'offrent à vous. La première consiste à payer la rançon, ce qui n'est absolument pas recommandé. Il est donc préférable d'essayer de supprimer le ransomware de votre ordinateur. Si cette solution n'est pas possible, il ne reste qu'une dernière étape: vous devrez réinitialiser votre ordinateur à ses paramètres d'usine.

Quels sont les types de ransomwares et qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Comme indiqué ci-dessus, la menace que représentent les ransomwares dépend de la variante du virus. La première chose à savoir est qu'il existe deux grandes catégories de ransomwares : les ransomwares Locker et les ransomwares Crypto. Ceux-ci peuvent être distingués comme suit :

  • Ransomware Locker : les fonctionnalités de base de l'ordinateur sont touchées
  • Ransomware Crypto : des fichiers individuels sont chiffrés

Le type d'application malveillante fait également une grande différence lorsqu'il s'agit d'identifier et de traiter les ransomwares. Au sein de ces deux catégories principales, on distingue de nombreux autres types de ransomwares. Citons, par exemple, Locky, WannaCry et Bad Rabbit.

Histoire des ransomwares

Le fait de faire du chantage à des utilisateurs de cette façon n'est pas une invention du XXIᵉ siècle. Dès 1989, un pionnier primitif des ransomwares a été utilisé. Les premiers cas concrets de ransomwares ont été signalés en Russie en 2005. Depuis lors, les ransomwares se sont répandus dans le monde entier, et de nouveaux types continuent de faire leurs preuves. En 2011, une augmentation spectaculaire des attaques par ransomwares a été observée. Dans le cadre de nouvelles attaques, les fabricants de logiciels antivirus ont de plus en plus axé leurs antivirus sur les ransomwares, notamment depuis 2016.

On constate souvent des différences régionales dans les différentes attaques par ransomwares. Par exemple :

  • Messages incorrects signalant la présence d'applications sans licence

Dans certains pays, les chevaux de Troie informent la victime qu'un logiciel sans licence est installé sur son ordinateur. Le message invite ensuite l'utilisateur à effectuer un paiement.

  • Fausses notifications de contenu illégal :

Dans les pays où le téléchargement illégal de logiciels est une pratique courante, cette approche n'est pas particulièrement efficace pour les cybercriminels. Au lieu de cela, les messages de ransomwares prétendent provenir d'autorités de police et indiquent que de la pédopornographie ou d'autres contenus illégaux ont été trouvés sur l'ordinateur de la victime. Le message contient également une demande de paiement d'une amende.

La plus grande attaque par ransomware

L'une des attaques par ransomware les plus importantes et les plus graves a eu lieu au printemps 2017 et a été appelée WannaCry. Au cours de l'attaque, les quelque 200 000 victimes originaires d'environ 150 pays ont été invitées à payer une rançon en Bitcoins.

Conclusion

Les ransomwares, sous toutes leurs formes et variantes, représentent une menace importante pour les utilisateurs privés et les entreprises. Il est donc d'autant plus important de garder un œil sur la menace qu'ils représentent et d'être aussi préparé que possible à toute éventualité. Il est donc essentiel de se renseigner sur les ransomwares, d'adopter une approche très consciente de l'utilisation des appareils et de disposer des meilleurs logiciels de sécurité disponibles. Avec nos articles de blog informatifs et nos excellents logiciels de sécurité, Kaspersky est là pour vous aider.

Comment vous protéger contre les ransomware et le cyberchantage ?

Pour en savoir plus sur la protection contre les chevaux de Troie, les vers et les virus, cliquez sur les liens ci-dessous :

Ransomwares : définition, prévention et suppression

Qu'est-ce qu'un ransomware, quels sont ses effets sur mon ordinateur et comment puis-je m'en protéger ? Voici ce que vous devez savoir à propos des chevaux de Troie de chiffrement.
Kaspersky Logo